LES « GIBBOR » PASSENT A L’ATTAQUE.

Juges 6 : 25-32   Au cours de la même nuit, l’Eternel dit à Gédéon: «Prends le jeune taureau de ton père, ainsi qu’un deuxième taureau de 7 ans. Démolis l’autel de Baal qui appartient à ton père et abats le poteau sacré qui se trouve dessus.  Tu construiras ensuite et tu disposeras, sur le haut de ce rocher, un autel consacré à l’Eternel, ton Dieu. Tu prendras le deuxième taureau et tu l’offriras en holocauste en utilisant le bois de l’idole que tu auras abattue.»  Gédéon prit dix de ses serviteurs et fit ce que l’Eternel avait dit. Toutefois, comme il avait peur de la famille de son père et des habitants de la ville, il l’accomplit de nuit, et non de jour.  Lorsque les habitants de la ville se levèrent de bon matin, ils constatèrent que l’autel de Baal avait été démoli, le poteau sacré placé dessus abattu, et le deuxième taureau offert en holocauste sur le nouvel autel qui avait été construit.  Ils se dirent l’un à l’autre: «Qui a fait cela?» et ils s’informèrent et firent des recherches. On leur dit: «C’est Gédéon, fils de Joas, qui a fait cela.»  Alors les habitants de la ville dirent à Joas: «Fais sortir ton fils de chez toi et qu’il meure, car il a démoli l’autel de Baal et abattu le poteau sacré qui se trouvait dessus.»  Joas répondit à tous ceux qui se présentèrent à lui: «Est-ce à vous de défendre Baal? Est-ce à vous de venir à son secours? Toute personne qui défendra Baal mourra avant le matin. Si Baal est un dieu, qu’il se défende lui-même, puisqu’on a démoli son autel.»  Ce jour-là on donna à Gédéon le nom de Jerubbaal en disant: «Que Baal se défende contre lui, puisqu’il a démoli son autel.»

Gédéon le vaillant héro reçoit l’ordre de l’Eternel Dieu de passer à l’action en commençant par sa propre maison. Il ne pourrait pas être efficace entre les mains de l’Eternel Dieu s’il ne n’enlève pas la « poutre qui est dans ses yeux ».  Gédéon ne pourrait pas combattre les Madianites idolâtres s’il ne détruise pas d’abord l’idole dont son père était visiblement le prêtre. De même, personne ne peut être utilisé par Dieu s’IL ne le dépouille de tout ce qui peut faire obstacle à son action ou qui pourrait prêter le flanc à l’ennemi. Nous constatons que Gédéon n’a pas protester et n’a demandé aucun signe, mais il passa à l’action en choisissant un moment favorable, comme le dit les Ecritures dans 2 Timothée 4 : 2 « prêche la parole, insiste en toute occasion, qu’elle soit favorable ou non, réfute, reprends et encourage. Fais tout cela avec une pleine patience et un entier souci d’instruire.

Gédéon a choisi d’intervenir la nuit avec 10 de ses serviteurs évitant le tumulte et le conflit que cela aurait provoqué dans la ville s’ils avaient agi en plein jours.  Le tumulte serait tel qu’ils ne réussiraient pas à détruire l’autel de baal et à construire l’autel de l’Eternel Dieu. Une communication de l’évangile sans sagesse  peut être un obstacle à la réception  ou provoquer l’effet contraire. Cette période de pandémie et d’angoisse doit nous amener  les croyants à communiquer et à poser des actes avec sagesse (sous l’inspiration de l’Esprit Saint) afin de détourner l’attention des gens des ravages du covid-19 et des vidéos mensongères pour les porter sur « Celui qui peut sauver et perdre.. Jacques 4 :12 » et sur «  Celui qui peut faire, par la puissance qui agit en nous, infiniment au-delà de tout ce que nous demandons ou pensons. Ephésiens 3 : 20 ».

L’Eglise doit sortir « gagnante » et transformée  de cette pandémie, comme Gédéon,   en démontrant un  amour vrai entre les différentes « pierres vivantes » selon les paroles du Seigneur Jésus (Yeshoua) en Jean 13 :35 « C’est à cela que tous reconnaîtront que vous êtes mes disciples: si vous avez de l’amour les uns pour les autres.». Cependant, le « spectacle » que certains responsables chrétiens ont affiché sur les réseaux sociaux  frise plus la  cupidité qu’une recherche obstinée du message de l’Eternel Dieu pour ce temps troublé.  En outre,  d’autres chrétiens se plaignent d’être en manque de « l’ambiance » des lieux de cultes  et de » la communion  fraternelle » comme si « il n’y rien a voir ni rien n’à apprendre «  de cette pandémie et de ce temps de confinement mondial.  Le Roi Salomon dans Ecclésiaste 7 : 14 nous invite à réfléchir dans les jours de malheurs parce que  c’est pour un but que  l’Eternel Dieu a laissé la Covid-19 et le confinement bouleversés le cours normal du fonctionnement des lieux de cultes dits improprement « église ». Quel changement, quelle mesure et quelle action vraie et concrète  ce confinement a t’il suscité dans chaque croyant ?  Aucun croyant en Yeshoua ne devrait sortir de cette parenthèse  indem selon qu’il est écrit dans Genèse 32 :32 «Le soleil se levait lorsqu’il passa Peniel. Il boitait de la hanche………parce que Dieu frappa Jacob à l’emboîture de la hanche, au tendon ». A quel endroit l’Eternel a-t’ il porté son « coup » lorsque tu t’es confronté dans la prière avec Lui ? Quel  autel t’a t’il demandé de démolir dans ta vie ? Quel  « poteau sacré » t’a t’il demandé d’abattre ? Quelest le message pour l’Eglise ? Des reformes à faire? Des choses qui ne vont pas à abandonner ? Des « idoles », « des pieux »  et des « vaches sacrées » à  abattre ? Normalement l’Eternel Dieu s’est engagé à protéger les Israelites son peuple contre  les « plaies d’Egypte » et contre leurs ennemis. Néanmoins, les ravages et  les massacres  des Madianites en Israël semble démentir  les Paroles du Dieu qui « veille sur sa parole pour l’accomplir et c’est ce que Gédéon  Lui reprochait dans le verset 13, oubliant que le peuple se trouvait dans l’Idolâtrie et avait cessé de proclamer « Ecoute, Israël! L’Eternel, notre Dieu, est le seul Eternel ».  L’Eternel Dieu est juste, Il ne tient pas le coupable pour innocent et ne fait jamais acception de personne ! Ainsi Il ne peut laisser impuni les péchés de son peuple pour punir ceux des autres parce que le jugement commence toujours par Sa maison. De même, le Seigneur  Yeshoua est le défenseur de son Eglise et son protecteur comme IL a dit « personne ne la ravir de sa main » donc s’Il a permis que la covid -19 et les mesures d’accompagnement impactent les croyants et les lieux de cultes c’est qu’Il a un message à faire passer.  Comme l’Eternel Dieu avec les Israelite, le Seigneur Yeshoua connait nos œuvres et  IL ne « reprend et ne corrige que ceux qu’IL aime. Ayons  donc du zèle et repentons-nous ! (Révélation 3 : 19)

Gédéon est sorti de sa rencontre avec l’Eternel Dieu transformé avec la conviction qu’IL va les délivrer de la « Main de Mandian » et que l’obstacle à  la délivrance se trouve dans sa propre maison.  C’est pourquoi Il n’a pas hésité à démolir l’idole de baal qui suscitait pourtant  la crainte dans toute la ville. Et toi quelle « idole » te cache la face du Seigneur et fait obstacle à tes prières ? Gédéon  posa un acte concret même si c’était pendant la nuit. Et toi mon frère ? Et toi ma sœur ? Quelle action concrète pose tu durant ce confinement pour impacter la vie des autres ? La destruction de l’autel de baal et du pieu sacré et  la construction d’un autel à l’Eternel Dieu sont très instructives. C’est le modèle  que tous croyants véritables doit suivre : il se repend  et tourne le dos à son ancienne vie  et règle sa vie selon la parole de Dieu, devenant à son tour un modèle à suivre, une lumière qui éclaire et attire les non croyants.

Les partisans de baal voulaient se faire justice en lapidant Gédéon comme certaines religions le font  encore aujourd’hui pour défendre leur dieu oubliant que l’homme  n’a pas à défendre une  divinité puisque cette dernière est sensée être vivant et  « toute puissante » pour le faire elle-même. Sinon,  c’est qu’elle ne l’est pas !  Le Seigneur Jésus l’a fait comprendre à ses disciples dans  Matthieu 26 : 52-53 «  Alors Jésus lui dit: «Remets ton épée à sa place, car tous ceux qui prendront l’épée mourront par l’épée.  Penses-tu que je ne puisse pas faire appel à mon Père, qui me donnerait à l’instant plus de douze légions d’anges? Jésus dit à Pierre: Remets ton épée dans son fourreau. Ne boirai-je pas la coupe que le Père m’a donnée à boire?» et dans Ephésiens 6 : 12 « En effet, ce n’est pas contre l’homme que nous avons à lutter, mais contre les puissances, contre les autorités, contre les souverains de ce monde de ténèbres, contre les esprits du mal dans les lieux célestes ». L’absence de réaction de baal à la destruction de son autel (le seigneur des mouches) a fini par convaincre les habitants  que baal n’existe pas et qu’il n’est pas un dieu. Cette impuissance de baal contre Gédéon et ses dix serviteurs montre de facto que l’Eternel Seul est Dieu, préparant  ainsi le peuple à répondre sans crainte  à l’appel du Shofar pour aller combattre la coalition Madinito-Cananéenne.

Lève-Toi et  va avec cette force que l’Eternel Dieu t’a communiquée par son Esprit Saint !

Levez-Vous !

Levons-Nous !

 Et comme le dit le cantique « semons dès l’aurore » :  La tâche est immense, La tâche est immense, Et dur le terrain Et dur le terrain, Mais, bonne espérance ! Nul travail n’est vain De Dieu la puissance Fait germer le grain.  Mais  « Bon courage amis !   Bon courage amis ! Nous irons joyeux   Cueillir les épis. » 

C’est pourquoi il est dit: «Réveille-toi, toi qui dors, relève-toi d’entre les morts, et Christ t’éclairera.» Ephésiens 5     

LAYBT

Laisser un commentaire