LES DIX PAROLES DE L’ETERNEL.

Exode 20 : 1- 17 Alors Dieu prononça toutes ces paroles: «Je suis l’Eternel, ton Dieu, qui t’ai fait sortir d’Egypte, de la maison d’esclavage…….

Les Dix paroles,  communément appelées les 10 Commandements, ont été inscrites  selon les écritures par l’Eternel Dieu Lui- même selon Exode 31 :18 « 18 Et quand l’Eternel eut achevé de parler avec Moïse, sur la montagne du Sinaï, il lui donna les deux tables du Témoignage, tables de pierre, écrites du doigt de l’Eternel ». Certains croyants dénigrent globalement le premier Testament et en particuliers les dix Paroles, qualifiées de lois obsolètes et oppressives, comme si les paroles écrites par le Dieu d’Eternité, le Créateur de toute chose peuvent être dépassées ou périmées. Ils ignorent que ces Paroles écrites du doigt de l’Eternel sont le reflet de sa sainteté !

 Les  Dix Paroles sont divisées en deux sections symétriques de cinq commandements verticaux qui définissent la relation  entre l’Eternel Dieu et l’être humain et cinq commandements horizontaux qui régissent les relations entre les êtres humains. Le Seigneur Yéshoua (Jésus), l’image du Dieu invisible, en qui, par qui et pour qui sont créés toutes choses (Col 1 : 15-16), l’a résumé en deux commandements semblables, « Tu aimeras…. », C’est-à-dire en un seul(Marc 12 : 29-31) !  Certes les Dix Paroles ne sauvent plus, c’est le Seigneur Yéshoua qui sauve tous ceux qui se tournent vers lui mais, «pas une seule lettre ni un seul trait de lettre ne disparaîtra de la loi avant que tout ne soit arrivé » Matthieu 5 : 18.  Paul, l’apôtre sous l’inspiration de l’Esprit Saint déclare dans Romains 7 : 12 «  Ainsi la loi est sainte, et le commandement est saint, juste et bon ».  La loi (Nomos en Grec) est comme un pédagogue qui donne des normes ou des limites à l’être humain (Sans limite, Adam se serait pris pour l’égal de  Dieu puisque L’Eternel Seul est sans limite !) et le conduit au Messie (Galates 3 : 24). En Lui les dix paroles qui étaient auparavant extérieurs sont maintenant  inscrites  dans le cœur de tout disciple selon Jérémie 31 : 33- 34.  Le Second Testament ou nouveau testament est le commentaire ou l’explication  du Seigneur Yéshoua et de l’Esprit-Saint de la première alliance. L’une ne va pas sans l’autre, car les deux sont Ehad (un).  Sans loi la vie en société serait invivable voire impossible !

 Par ailleurs, nous pouvons déduire que la réception des dix commandements, a permis à Moïse et aux hébreux d’accéder à l’écriture. L’Eternel a surement enseigné l’écriture à Moïse (les Egyptiens  écrivaient en hiéroglyphes !), comme Il lui a montré le modèle du tabernacle et des ustensiles à fabriquer. 

Les commentaires ci-dessous des dix commandements ne sont pas complets,  d’autres associations peuvent être trouvées sous la conduite de l’Esprit Saint.

  Tableau A

1-Je suis l’Eternel, ton Dieu,6-Tu n’assassineras point. Exode 20 :13 ; Mt 5 : 22
2-Tu n’auras pas d’autres dieux devant moi. Exode 20 : 3 ; Mt 4 :10 ; Lc 16 :137-Tu ne commettras point adultère. Exode 20 :14 ; Mt 5 :28
3-Tu n’utiliseras pas le nom de l’Eternel, ton Dieu, à la légère, Ex 20 :7 ; Mt 5 :348-Tu ne commettras pas de vol. Exode 20 : 15 ; Mt 5 : 40
4-Souviens-toi de faire du jour du repos un jour saint. Exode 20 :8 ; Mc 2 : 27-28 9-Tu ne porteras pas de faux témoignage. Exode 20 : 16 ; Mt 12: 36
5-Honore ton père et ta mère, Exode 20 :12 ; Mt 10 : 37 ;10-Tu ne convoiteras point ; Exode 20 : 17 ; Lc 12 : 15

1&6 : L’Eternel est le Seul qui a la vie en Lui-même et il est la source de toute vie. L’être humain qui bénéficie de cette vie donnée par le Créateur a le devoir de respecter celle des autres.

2&7 L’Eternel est le Seul vrai Dieu et il n’y a aucun autre ! Lui créer un rival (un égal) ou des rivaux équivaut à l’idolâtrie, à l’infidélité. Il en est de même dans le mariage, l’époux est à l’épouse et vice versa, ils se doivent respect et protection mutuelle! Quiconque s’autorise à aller voir ailleurs ou en dehors des liens du mariage commet un adultère  selon qu’il est écrit dans Proverbes 5 : 15-20 « Bois des eaux de ta citerne, et des ruisseaux de ton puits.  Tes fontaines doivent-elles se répandre dehors, et tes ruisseaux d’eau sur les places publiques?  Qu’ils soient à toi seul, et non aux étrangers avec toi. Que ta source soit bénie; et réjouis-toi de la femme de ta jeunesse,  Comme d’une biche aimable et d’une chèvre gracieuse; que ses caresses te réjouissent en tout temps, et sois continuellement épris de son amour.  Et pourquoi, mon fils, t’égarerais-tu après une autre, et embrasserais-tu le sein d’une étrangère? ».  Le couple est la première église, témoin de l’œuvre du Messie Yeshoua dans le monde, il doit donc rester saint et sans souillure selon qu’il est écrit dans 1 Corinthiens 6 : 18-20 «  Fuyez l’immoralité sexuelle. Tout autre péché qu’un homme commet est extérieur à son corps, mais celui qui se livre à l’immoralité sexuelle pèche contre son propre corps.  Ne le savez-vous pas? Votre corps est le temple du Saint-Esprit qui est en vous et que vous avez reçu de Dieu. Vous ne vous appartenez pas à vous-mêmes,  car vous avez été rachetés à un grand prix. Rendez donc gloire à Dieu dans votre corps et dans votre esprit qui appartiennent à Dieu ».

3&8 Le Nom de l’Eternel (Etre) définit  sa substance, sa nature et représente sa réalité divine. Un  nom est utilisé pour tout ce qu’il recouvre, tout ce qui est pensé ou ressenti quand il est amené à l’esprit par sa mention, en entendant ce nom, en s’en rappelant, tant par le rang, l’autorité, les actions (Strong). Ce Nom qui est sa propriété doit être respecté, l’utiliser à la légère ou pour jurer ou dans une plaisanterie relève du blasphème et le déshonore. De même, subtiliser ou voler les biens d’autrui est une attaque contre sa propriété privé, ce qui lui appartient en propre. C’est abimer, dégrader des biens, salir une réputation et  nuire à autrui  en le volant.

4&9 : Honorer le Septième jour ou shabbat (jour de cessation et non de repos !) c’est reconnaitre et proclamer (être témoin) que l’Eternel a créé le monde en Six jours. Ne pas le faire équivaut à colporter de fausses nouvelles, c’est omettre une partie du récit de la création et de déformer la réalité. Car si le récit du début de la création est faux le reste l’est aussi …. L’honnêteté doit nous pousser à être témoin de la vérité en toute chose ! Rendons à l’Eternel ce qui est à l’Eternel et au prochain ce qui est au prochain sans déformer la réalité, il en va de la stabilité de la société. L’importance de principe de vérité est à la base même de la justice (même si aujourd’hui il est largement galvaudé !) c’est pourquoi tout témoin doit d’abord jurer de dire la vérité avant de faire une déposition au tribunal.  

5&10  Ce cinquième commandement est le premier avec une promesse. Le respect qu’un enfant doit à ses parents (un père et une mère) est non négociable et par extension à l’autorité, c’est la base même de la famille et de la société. Il fait partie des commandements verticaux en relation avec l’Eternel Dieu parce que nos parents sont l’instrument ou l’autorité par lequel Il nous a fait venir dans ce monde. Donc déshonorer les parents c’est déshonorer directement celui qui les a utilisé, c’est-à-dire l’Eternel le  Maitre de toutes les forces. En Israël à l’époque de la première alliance l’enfant délinquant (perverse, rebelle et ivrogne Deut 21 : 18-21)  qui refuse d’écouter ses parents est passible de mort. Le dixième est axé sur les convoitises qui ne sont pas au prime abord visibles puisqu’elles sont du domaine de la pensée et des sens. Convoiter c’est le désir de posséder ce qui appartient à autrui. La convoitise a deux filles, la convoitise des yeux et la convoitise de la chair, elle est sous tendue par l’envie irrépressible et douloureuse de posséder quelque chose que l’autre a que tu n’as pas. Les parents sont les premiers éducateurs, les premiers pédagogues, et les premières autorités que chaque être humain entrant dans ce monde rencontre en premier ! C’est auprès de ses parents qu’il reçoit instruction et apprend le respect et l’altérité. Apprendre à les respecter prépare l’enfant à respecter les ainés, l’autorité et les autres  dans leur individualité ; Les parents sont les modèles et leur façon de vivre et de se contenter de ce qu’ils ont préparent l’enfant à ne pas désirer ce que les autres ont et lui n’a pas !

Tableau B

1-Je suis l’Eternel, ton Dieu10-Tu ne convoiteras point  
2-Tu n’auras pas d’autres dieux devant moi.9-Tu ne porteras pas de faux témoignage  
3-Tu n’utiliseras pas le nom de l’Eternel, ton Dieu, à la légère,8-Tu ne commettras pas de vol.  
4-Souviens-toi de faire du jour du repos un jour saint.7-Tu ne commettras point adultère.  
5-Honore ton père et ta mère,6-Tu ne tueras (assassineras) point.  

1&10 : L’Eternel Dieu (YHWH Elohim) est la source de toute provision  et de toute bénédiction! Il  fait tomber la pluie et lever le soleil sur les justes comme sur les injustes.

 Il sait que les biens de ce monde sont éphémères,

Il sait que l’être humain est comme de l’herbe ou comme une vapeur.

Il sait que Lui Seul, à travers le Messie Yéshoua (Jésus), est en capacité de satisfaire tous les besoins de l’être  humain, selon qu’il est écrit « Il a même mis dans leur cœur la pensée de l’éternité ». Trouver sa satisfaction en Yeshoua nous éloigne des convoitises, car « Lui-Même prend soin de nous et nous a bénis de toutes sortes de bénédictions spirituelles dans les lieux célestes, par Christ ». Souvenons- nous que le péché est entré dans ce monde par la convoitise des yeux selon qu’il est écrit dans Genèse 3 : 6 « La femme vit que l’arbre était porteur de fruits bons à manger, agréable à regarder et précieux pour ouvrir l’intelligence ».  L’œil  est un organe de sens  qui a un impact considérable sur tout notre être,  tout ce que nous voyons ou lisons nous influence et structure notre cognition. C’est ce que le Seigneur Yeshoua confirme lorsqu’Il dit dans Luc 11 : 34 « L’œil est la lumière (ou la lampe) du corps; si donc ton œil est sain, tout ton corps sera éclairé; mais s’il est mauvais, ton corps sera dans les ténèbres.

2&9 : Prendre une créature pour « Dieu » ou se fabriquer un dieu est le pire des mensonges puisqu’il n’y a qu’Un Seul Dieu (Elohim), l’Eternel, le Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob. C’est un faux témoignage rendu devant le monde entier…. c’est une négation du Seul à qui revient l’adoration, la gloire et l’honneur aux siècles des siècles. Les frères et sœurs commerçants, artisans  et à tous ceux qui utilisent le Nom de  l’Eternel ou du Seigneur Yeshoua pour dénommer leurs entreprises et commerces (surtout en Afrique), doivent faire très attention pour ne tomber dans le faux témoignage. Leur pratique des affaires et transactions doivent être en conformité avec les Ecritures selon qu’il est écrit dans Lévitique 19 : 35-37 »Vous ne commettrez pas d’injustice ni dans les jugements, ni dans les mesures de dimension, ni dans les poids, ni dans les mesures de capacité. Vous aurez des balances justes, des poids justes, des mesures de solides justes et des mesures de liquides justes. Je suis l’Eternel, votre Dieu, qui vous ai fait sortir d’Egypte. Vous respecterez toutes mes prescriptions et toutes mes règles, vous les mettrez en pratique. Je suis l’Eternel».  Nous remarquons que l’Eternel termine les versets deux fois  par « Je suis l’Eternel » pour montrer l’importance qu’IL attache à cette recommandation en n’y associant son Grand Nom. Cette association entre la justice dans les affaires et le Nom de l’Eternel est la preuve aussi que celui qui triche son prochain dans les affaires pèche directement contre l’Eternel.  Enfin, c’est à l’Eternel que tu dois obéir et non aux règles commerciales iniques ou aux règles perverties inspirées par le prince de ce monde !

3&8  Voler c’est violer et parler de l’Eternel avec légèreté c’est violer la sainteté de son  Nom ! En outre, un croyant en Yeshoua qui suis des règles commerciales injustes de ce monde  utilise le Nom de l’Eternel avec légèreté et vol son prochain. Il est écrit « La balance fausse est en abomination à l’Éternel; mais le poids juste lui est agréable, Proverbes 11 : 1 » et Ayez des balances justes, un épha juste pour les grains et un bath juste pour les liquides ! Ezéchiel 45 : 10 ».

4 &7 : le Septième jour de la semaine, le shabbat, est un jour où l’on se rend disponible pour l’Eternel et pour sa famille. Un jour où l’on se concentre sur le Seigneur Yéshoua  afin de prendre du temps avec Lui et d’être enseigné par Lui. Et en même temps nous nous rendons de facto libres pour nous occuper de notre famille et ouvert à une plus grande interaction avec nos enfant et avec notre épouse ou époux. Le couple, dégagé des contraintes habituelles, est ainsi consolidé et est moins sensible aux sirènes sensuelles extérieures. Celui qui prend le temps avec le Seigneur n’en perd pas avec le diable et l’époux ou l’épouse qui prend du temps avec son épouse ou son époux est préservé de l’adultère. Le confinement opté par plusieurs pays pour endiguer la covid-19, a mis en lumière la fragilité de beaucoup de couples, lesquels du fait de leur travail (ils se croisaient !) n’ont jamais appris à vivre ensemble en « face à face ». Les violences conjugales ont explosé pendant le confinement, les féminicides aussi et plusieurs couples ont divorcé dès la fin du confinement. Celui qui a pris l’habitude de se concentrer sur sa famille et sur sa femme n’a pas le temps de porter ses regards pour admirer la beauté d’une autre femme  et  la convoiter. De même l’époux ou l’épouse,  qui est pris  par des activités  extérieures ou par son hobby (un jeu vidéo par exemple), a moins de temps à consacrer à sa famille et à son couple. Le Seigneur Yéshoua dit dans Marc 2 : 27,  Puis il leur dit: «Le shabbat a été fait pour l’être humain, et non l’être humain pour le shabbat,  de sorte que le Fils de l’homme est le Seigneur même du shabbat». Si le Seigneur le dit c’est que  le shabbat est vraiment pour le bien de l’humanité, sinon Il se serait abstenu ! L’Eternel ne s’est jamais reposé comme certains le pensent en invoquant Genèse 2 : 2-3 mais IL a cessé* de créer pour ne pas plonger sa création dans un perpétuel remaniement (instabilité) selon qu’il est écrit « Le septième jour, Dieu mit un terme à son travail de création ». L’Eternel est-il un être humain pour éprouver de la fatigue ? Combien de calories a-t-IL dépensé en créant l’univers ? Son Fils, le Messie Yéshoua dit dans Jean 5 :17 « Mais Yéshoua (Jésus) leur dit: Mon Père travaille jusqu’à maintenant, et je travaille aussi ». Donc l’Eternel ne s’est jamais reposé de ses œuvres mais « Ne le sais-tu pas? Ne l’as-tu pas appris? C’est le Dieu d’éternité, l’Eternel, qui a créé les extrémités de la terre. Il ne se fatigue pas, il ne s’épuise pas. Son intelligence est impénétrable ».Esaïe 40 : 28.                                                                                                                               *Shabbath = interrompre, cesser, exterminer, se reposer, détruire, manquer, célébrer, faire disparaître, ne pas laisser, chasser, interrompre, imposer silence, mettre un terme, enlever, éloigner, faire tarir, finir, ôter, prendre fin, ruiner…. Dictionnaire Strong hébreu /grec                                                                                                                                                                    

5&6 Honorer et respecter les parents (même en cas de mésentente) qui nous ont donné la vie nous  amène à respecter la vie d’autrui sachant qu’il est aussi issu d’un père et d’une mère comme nous. Le respect des parents est par ailleurs assorti d’une promesse de longévité  qui s’oppose à  l’assassinat qui abrège brutalement la durée de vie d’un être humain.  

Maranatha !

LAYBT, 20 Aout 2020

Laisser un commentaire