YESHOUA(JESUS) TRIOMPHE DE TOUT!

Luc 8: 22 – 25.   » Il arriva un jour, qu’il entra dans une barque avec ses disciples, et il leur dit: Passons de l’autre côté du lac; et ils partirent. Et comme ils voguaient, il s’endormit; et un vent impétueux s’éleva sur le lac, la barque s’emplissait, et ils étaient en danger. Alors ils vinrent vers lui, et le réveillèrent, en disant: Maître, Maître, nous périssons. Mais lui, étant réveillé, parla avec autorité au vent et à la tempête, qui s’apaisèrent, et le calme se rétablit.                                 

Les disciples, à travers leur réaction d’étonnement, ont montré qu’ils ne connaissaient pas l’identité réelle du Seigneur Jésus (Yéshoua). Dans les chapitres précédents, ils ont été témoins de la guérison du serviteur du centenier, de la résurrection du fils de la veuve de Naïn et du pardon accordé à une  » pécheresse », malgré l’évidence de la divinité de Yeshoua ( Dieu Saveur), ils ont eu peur de périr avec Yéshoua dans la barque. Lorsque le Seigneur a dit  » passons de l’autre côté du lac… », il pourrait pas être autrement car IL est le créateur de toutes choses ( Col.1: 15-18). Sa parole est irrévocable, elle est Esprit et Vie, et elle ne revient pas à Lui sans avoir accompli l’objectif pour lequel elle a été prononcée. Il n’y a aucune autorité dans l’univers qui pouvait s’opposer à ce que Le Seigneur atteigne l’autre côté du lac. Le manque de foi des disciples procède d’abord de leur méconnaissance de l’identité réelle du Seigneur Yéshoua.  Ils ne croyaient pas non plus dans l’intervention de l’Eternel Dieu en leur faveur s’ils priaient en demandant au vent de se calmer. Ils connaissaient certainement le Psaumes 107 qui évoque une situation similaire à ce qu’ils vivaient.                                                                                                    

Chers frères et sœurs dans le Messie (Christ), apprenons à connaître le Seigneur Yéshoua, non pas par une connaissance intellectuelle, mais par révélation selon Matthieu 11 : 27. Cherchons une vie de proximité avec le Seigneur et nous ne douterons plus jamais de Lui. N’a t- il pas dit qu’IL ferait sa demeure (par L’Esprit-Saint), chez toi si tu gardes ses commandements ?      Rien n’est impossible à l’Eternel Dieu et Rien n’est impossible à celui qui croit ! Car la foi nous permet d’entrer dans la possibilité de L’Eternel ! Connais-tu le Dieu que tu adores ? Si tu ne Le connais pas, tu ne pourras jamais avoir confiance (Foi) en Lui ni dans sa Parole.                                                      

Le  » christianisme » n’est pas une religion mais une Vie de relation avec le Messie Yéshoua.                                                                                                      

La suite du chapitre est édifiante : le diable a voulu s’opposer à la traversée par la  » tempête » mais c’est lui et ses légions qui ont été chassés et renvoyer dans les abîmes.                                                                                                                   

« Les cieux et la terre passeront, mais Mes Paroles ne PASSERONT POINT » a dit Le Seigneur Yéshoua, l’Aleph (Alpha) et le Tav (Oméga) !     * article écrit le 03 Février 2018  après un culte familial.                                     

Laisser un commentaire