JUSQU’A CE QUE NOTRE OBEISSANCE SOIT TOTALE!

MARC 1 : 35 – 45 «…………Et un lépreux vint à lui, se jeta à genoux, le pria et lui dit: Si tu veux, tu peux me nettoyer.  Et Jésus, ému de compassion, étendit la main, le toucha, et lui dit: Je le veux, sois nettoyé.  Et dès qu’il eut dit cela, la lèpre quitta aussitôt cet homme, et il fut nettoyé.  Et Jésus le renvoya aussitôt avec de sévères recommandations, et lui dit: Garde-toi d’en rien dire à personne; mais va-t’en et montre-toi au sacrificateur, et offre pour ta purification ce que Moïse a commandé, afin que cela leur serve de témoignage.  Mais cet homme étant sorti, se mit à publier hautement la chose et à la divulguer, en sorte que Jésus ne pouvait plus entrer ouvertement dans la ville; mais il se tenait dehors dans des lieux écartés, et de toutes parts on venait à lui.

Ce lépreux a-t-il obéi au Seigneur ?

Après sa purification, le Seigneur Jésus (Yéshoua)  demande instamment au lépreux d’apporter au Souverain Sacrificateur les offrandes nécessaire pour sa purification à laquelle tout lépreux est soumis après une guérison. Le Seigneur Yéshoua, par cette recommandation, montre qu’il respecte la Thora alors que  les chefs religieux l’accusent du contraire ! IL est bien le Messie, le représentant et le miroir de l’Eternel-Dieu, il ne peut en aucun cas violer les Ecritures selon qu’il est écrit qu’une maison divisée contre elle-même ne peut subsister !. Pour ceux qui ne le savent pas le Seigneur Yéshoua, durant son séjour terrestre, a observé la loi dite « Mosaïque » même s’il en est le véritable législateur et créateur de toute chose selon Colossiens 1 : 16. Il montrait par-là la sainteté de cette loi et la valeur qu’Il y attache. Le Seigneur Yéshoua est le seul à connaitre la véritable interprétation des Ecritures, c’est pour cela qu’Il a, à plusieurs reprises et de plusieurs manières, recadré les chefs religieux qui ont altérés certains aspects des Ecritures en y incorporant des traditions humaines.

Cet homme qui a bénéficié de la grâce de Dieu (Elohim), passe outre les              « sévères recommandations » de son Seigneur pour faire sa propre volonté après sa guérison. Il a cru bien faire en « publiant hautement la chose et à la divulguer », mais en agissant ainsi, il a empêché son sauveur et Seigneur de réaliser l’objectif qu’IL s’est fixé dès le matin d’aller prêcher dans les « bourgades voisines » puisque Yéshoua « ne pouvait plus entrer ouvertement dans la ville; mais il se tenait dehors dans des lieux écartés, et de toutes parts on venait à lui ». Sais-tu combien de fois tu as mis un frein à l’action du Seigneur dans la vie des autres ou dans ta propre vie en d’accrochant à ton « petit programme » ou en faisant ce qui te semble bon??? L’obéissance est indispensable et obligatoire dans notre interaction avec l’Eternel Dieu, sans quoi nous ne pouvons ni le servir ni être un instrument entre ses mains ! C’est pourquoi « Ceux qui me disent: ‘Seigneur, Seigneur!’ n’entreront pas tous dans le royaume des cieux, mais seulement celui qui fait la volonté de mon Père céleste » Matthieu 7 :21. Cependant, quoique l’obéissance soit obligatoire pour tout disciple, elle n’est pas innée, ni facile à mettre en œuvre. Elle a besoin d’être éprouvée et affinée par les épreuves et des tests de toutes sortes conduits par celui qui « a été éprouvé en toutes choses, comme nous, mais sans commettre de péché » puisque nous sommes marqués par la rébellion et vendus au péché. C’est pourquoi, il est nécessaire que le disciple renonce à lui-même et meurt à lui-même ! L’Eternel Dieu dans sa grâce utilise toutes les circonstances, bonnes et mauvaises pour l’y amener car « l’Eternel n’utilise que les morts ». Enfin, l’obéissance à l’Eternel Dieu révèle notre soumission à son autorité et notre foi (confiance), à l’exemple du Messie Yéshoua qui « bien qu’étant Fils, a appris l’obéissance par les choses qu’il a souffertes », nous laissant un exemple à suivre dans Luc 22 : 42 «Père, si tu voulais éloigner de moi cette coupe! Toutefois, que ce ne soit pas ma volonté qui se fasse, mais la tienne.»

Aujourd’hui dans tous les milieux qui se réclament du Seigneur Yéshoua, il se trouve des personnes qui se croient plus intelligentes que les autres, même plus intelligentes que le Seigneur Lui-Même pour refuser de même en pratique la Parole de Dieu (Elohim). Elles savent ce qui est bon pour le Seigneur et pour ses brebis. Il suffit d’examiner les programmes et doctrines de la multitude des dénominations « chrétiennes » pour s’en rendre compte ! Ces « doctrines » issues d’une interprétation particulière sont devenues au cours des années des « veau d’or sacrés » intouchables alors que la révélation des Ecritures, de la personne du Messie et de l’Eternel Dieu, est progressive. Normalement, le disciple doit être prêt à obéir à chaque nouvelle révélation après l’avoir éprouvé par les Ecritures, le témoignage de l’Esprit Saint et celui d’autres disciples. Cependant, des frères et sœurs se réclamant du Seigneur Yéshoua s’opposent à  certaines révélations de la Parole d’Elohim sous prétexte qu’elles ne fait pas parti de leur « doctrine » au lieu d’examiner toutes choses et  de retenir ce qui est bon (1 Thessaloniciens 5 :19-22).

Je rappelle que l’Eternel Dieu n’a pas de besoin, Il se suffit à Lui-même et n’a pas besoin de notre soutien, les politiciens oui !  Cette attitude qu’ont certains  responsables chrétiens à concevoir des projets puis se lancent, avec leur assemblée, dans des prières et jeûnes pour le succès de leur projet frise l’idolâtrie. Le Seigneur est vivant ! Il doit être l’auteur de tout « projet » dans son église et Celui qui le mène au succès ou à la perfection. C’est pourquoi, Il a déjà disposé pour nous des œuvres afin que nous les fassions ! Ces responsables réussissent même à entrainer toute «leur» assemblée à dépenser de l’argent et de l’énergie pour faire une œuvre grandiose aux yeux des hommes, mais sans valeur aux « yeux » de l’Eternel, comme ce « pasteur » africain qui réclame des « milliards » aux membres de son « église » pour bâtir un temple digne de celui de Salomon, alors que l’Eternel Dieu n’habite pas dans les constructions humaines et « L’Eternel est Esprit et il faut que ceux qui l’adorent, l’adorent en esprit et en vérité, Jean 4 : 20 – 24 ». D’autres responsables chrétiens ayant une « youtubite » aiguë passe leur temps à s’auto- glorifier en publiant le moindre petit « miracle » sur les réseaux sociaux alors que le Seigneur Yéshoua à qui « Tout pouvoir a été donné » a toujours recommandé aux personnes guéries de ne pas en  faire la publicité !.

Je nous rappelle que par une seule désobéissance le premier Adam à plonger l’humanité dans la mort (Romains 5 : 12) et le dernier Adam (Yéshoua) par son obéissance à reconnecter l’humanité à la Vie selon qu’il est écrit dans Jean 11 : 25 « Yéshoua lui dit: «C’est moi qui suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi vivra, même s’il meurt; et toute personne qui vit et croit en moi ne mourra jamais. Crois-tu cela?».

Mon frère, ma sœur, nous avons tous besoin de retourner au Seigneur !

Ton obéissance est-elle parfaite et totale ?

Et « Que notre attitude soit identique à celle du Messie Yéshoua: lui qui est de condition divine, il n’a pas regardé son égalité avec Dieu comme un butin à préserver,  mais il s’est dépouillé lui-même en prenant une condition de serviteur, en devenant semblable aux êtres humains. Reconnu comme un simple homme,  il s’est humilié lui-même en faisant preuve d’obéissance jusqu’à la mort, même la mort sur la croix », Philippiens 2 : 5-8.

Sache que l’obéissance au Seigneur de l’œuvre est plus d’importante que l’œuvre du Seigneur! Ne soyons donc pas des obstacles mais des instruments efficaces entre les « mains »  du Maître !Je prie que l’Eternel Dieu, le Père de tous les esprits nous amène « captives à l’obéissance du Messie » pour la Gloire de Son Saint Nom. Amen et Amen !

Laisser un commentaire