A L’ETERNEL SEUL SOIT LA GLOIRE!

Juges 7 : 1-25 :  Jerubbaal, c’est-à-dire Gédéon, et tout le peuple qui était avec lui se levèrent de bon matin et installèrent leur camp près de la source de Harod. Le camp de Madian se trouvait au nord de Gédéon, vers la colline de Moré, dans la vallée. 2 L’Eternel dit à Gédéon: «Le peuple que tu as avec toi est trop nombreux pour que je livre Madian entre ses mains. Il pourrait en tirer gloire à mes dépens et dire: ‘C’est ma main qui m’a délivré.’ 3 Proclame donc le message suivant aux oreilles du peuple: ‘Que celui qui a peur et tremble retourne chez lui et quitte la région montagneuse de Galaad.’» Il y eut 22’000 hommes du peuple qui retournèrent chez eux et il en resta 10’000…………….18 Quand je sonnerai de la trompette, ainsi que tous ceux qui seront avec moi, vous sonnerez aussi de la trompette tout autour du camp et vous direz: ‘Pour l’Eternel et pour Gédéon!’»

Les préparatifs aux combats étant terminés, Gédéon et le peuple se levèrent de bon matin pour monter au front.  En effet,  le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt ! Ils montrèrent en se levant  tôt leur détermination à combattre l’ennemi et leur résolution à ne plus se laisser asservir par des idolâtres. C’est aussi le signe de  leur adhésion à la promesse de victoire que l’Eternel- Dieu leur a communiqué à travers Gédéon.  Nous pouvons faire une comparaison avec la prière même si se lever tôt pour prier n’est pas synonyme  d’exhaussement, cependant cela démontre notre foi  et notre résolution à voir se concrétiser notre demande. David, un homme selon le cœur de l’Eternel  nous en  donne plusieurs exemples : Psaumes 5 :4 Eternel, le matin tu entends ma voix, le matin je me tourne vers toi et j’attends…Psaumes 143 : 8 Dès le matin, fais-moi entendre ta bonté, car je me confie en toi! Fais-moi connaître le chemin où je dois marcher, car je me tourne vers toi!  Psaumes 119 : 147 Je devance l’aurore pour implorer ton aide, j’espère en tes promesses. Prenons le temps avec  le Seigneur Jésus, et nous n’en perdrons pas  avec le diable ! La Bible nous apprend que l’Eternel a préparé d’avance des œuvres afin que nous les fassions donc en priant tôt le matin et en espérant en Lui dès le matin, L’Eternel  nous fait marcher dans Son chemin et entrer  dans Ses œuvres, et la journée est assurément couronnée de succès.

L’Eternel fait camper les Israélites dans un endroit situé au-dessus du camp de la coalition Madinito- Amalécito- -orientale pour donner un avantage stratégique à Gédéon et aux guerriers qui étaient avec lui. Ils étaient sur une montagne, un lieu élevé et leurs ennemis en bas dans la vallée.  Notre Père Céleste  nous place toujours, si nous  marchons dans l’obéissance,  dans une position de victoire ou d’apprentissage selon qu’il est écrit dans 2 Corinthiens 2 : 14 «  Que Dieu soit remercié, Lui qui nous fait toujours triompher  dans le Messie… ».  L’Eternel notre Dieu est très précis dans ce qu’Il fait, rien n’est laissé  au  « hasard », Il nous parle par les circonstances et  même par la  géographie du lieu où nous nous trouvons. Dans ce texte il est dit que les Israelites campèrent près de la source de Harod  qui signifie « source du tremblement de peur » et c’est près de cette source que l’Eternel  demanda aux craintifs et aux peureux  de rentrer chez eux.

L’armée Israelite était forte de 32000 hommes prêts au combat, cependant l’Eternel décida de la réduire en  séparant les craintifs  du reste du peuple,  22000 hommes rentrèrent chez eux sans protester et surement ravis de retrouver leur famille. Dieu fit cette séparation pour ne peut « affaiblir » la troupe mais surtout comme Il le dit pour éviter aux Israelites de s’enfler d’orgueil et de se glorifier aux dépens de Lui, le véritable artisan de la victoire sur la coalition Madianites.  IL voulait préserver les Israelites d’un grand péché ce qui les priverait de facto de sa présence et renforcerait leurs ennemis.  Les Ecritures sont claires, toute la gloire doit  revenir à l’Eternel notre Dieu et son Messie Yeshoua  « Je suis l’Éternel; tel est mon nom, je ne donnerai point ma gloire à un autre, ni ma louange aux idoles ; Esaïe 42 : 8 ». Evitons donc le mélange et laissons l’Eternel agir dans nos vies sans restriction !

L’Eternel poursuivra la réduction de l’effectif des combattants Israelites, de 10.000 IL n’en prendra que 300, un chiffre dérisoire par rapport à la coalition dont le nombre  impressionnant est décrit  comme «  un essaim de sauterelles, et leurs innombrables chameaux  comme « le sable qui est au bord de la mer ».  Notons que les personnes qui viennent d’être écartées du champ de bataille et les 300 combattants restants n’ont pas contesté la décision de L’Eternel  et n’ont pas murmuré contre Gédéon. Elles ont accepté les choix du Père « qui voit dans le secret » et ont remis leurs provisions et leurs trompettes (shofar) à ceux qui ont été retenus. Et toi ? Comment gères- tu  tes frustrations spirituelles ? Gédéon était dans l’obéissance totale et dans la dépendance à son Dieu et ne  fit  cette fois ci aucunes propositions à l’Eternel comme certains frères et sœurs en font au Seigneur dans la prière comme s’ils étaient ses conseillers !  L’Eternel pouvait se passer des 300 hommes pour détruire complètement   en un « claquement de doigts » cette coalition, cependant IL ne le fait pas parce qu’’IL  attend à ce que les Israelites coopèrent à leur délivrance comme un ouvrier coopère par son travail et son obéissance  avec le  maitre d’œuvre  à la réalisation d’un projet. C’est ce que l’Esprit –Saint (Ruach Ha Kodesh) évoque dans 1 Corinthiens 3 : 9 (En effet, nous sommes ouvriers avec Dieu. Vous êtes le champ de Dieu, la construction de Dieu) en parlant des croyants en Yeshoua (Jésus).  Mon frère, ma sœur l’Eternel notre Père attend que tu coopères avec Lui pour te faire entrer dans le plan qu’IL a préparé d’avance pour toi et prendre ta place dans son œuvre sans te prendre pour le Maitre d’œuvre. C’est pourquoi le Seigneur Yeshoua nous disait dans Luc 17 : 10 «  Vous de même, quand vous aurez fait tout ce qui vous est commandé, dites: Nous sommes des serviteurs inutiles, parce que nous n’avons fait que ce que nous étions obligés de faire ». Ce principe était déjà en vigueur au début  de l’humanité. Après avoir tout créé, l’Eternel cessa de créer et demande à l’être humain de continuer en gardant et en cultivant le jardin. Il lui a aussi demandé de nommer les animaux, même les plantes même si cela n’est pas explicitement dit.  L’Eternel Dieu  a toujours considéré l’être humain (Adam) en associé et non comme un  automate ; C’est ce que nous sommes (des associés) aussi  nous  les croyants en Yeshoua depuis la naissance de l’Eglise. Dans notre texte le cri de guerre des Israelites « épée pour l’Eternel  et pour Gédéon » illustre cette association ou coopération  entre l’Eternel  et le croyant en Yeshoua (Jésus).

Sans le Seigneur  un croyant n’est rien, si l’idée de « toute puissance » te pousse à croire que tu peux te débrouiller par toi-même sans  le Seigneur Jésus, sache que  sans Jésus, la sagesse n’est qu’une pitoyable folie, la droiture morale n’est que culpabilité et condamnation, la sanctification n’est que souillure et péché, les dons ne sont que de contrefaçons charnels et le ministère n’est qu’une gesticulation stérile.  Ta capacité mon frère, ma sœur vient de Dieu, c’est Lui Seul qui t’équipe  pour le combat selon ce qui est écrit dans  2 Corinthiens 3 : 5-6 «  Je ne dis pas que nous soyons capables, par nous-mêmes, de concevoir quelque chose comme si cela venait de nous. Notre capacité, au contraire, vient de Dieu. 6 Il nous a aussi rendus capables d’être serviteurs d’une nouvelle alliance, non de la lettre, mais de l’Esprit; car la lettre tue, mais l’Esprit fait vivre ». J’entends beaucoup de responsables dire « mon ministère », «  mon église »…. Alors que les Ecritures nous disent que «  C’est Lui qui a donné…Ephésiens 4 ».  Ceux qui parlent ainsi sont-ils mort pour le péché de l’humanité ? Pour l’Eglise seul le Seigneur Yeshoua a donné sa vie pour racheter les pécheurs et pour établir son Eglise que nous sommes ! C’est pourquoi « on ne va pas à l’église….car comment iront nous  à quelque chose que nous sommes ! Je pense que cette compréhension aiderait plusieurs croyants « instables » qui pensent à tort qu’une vie sanctifiée ne concerne que les quatre murs de leur lieu de culte appelé improprement église. Ils pourront ainsi se prendre en main en développant une relation de proximité avec le Chef de l’Eglise, le Grand Berger des Brebis, Le Seigneur Yeshoua.

L’Eternel  Dieu  a donc réduit drastiquement le nombre des soldats Israelites pour éviter que les combattants Israelites ne prennent  la « grosse tête ».La réduction des troupes Israelites jusqu’à 300 hommes fait ressortir plusieurs autres enseignements :

Confondre les forts  par les faibles et couvrir de honte les sages  par les choses folles.

 Corinthiens 1 : 26-31 Considérez, frères et sœurs, votre propre appel: il n’y a parmi vous ni beaucoup de sages selon les critères humains, ni beaucoup de puissants, ni beaucoup de nobles.  Mais Dieu a choisi les choses folles du monde pour couvrir de honte les sages, et Dieu a choisi les choses faibles du monde pour couvrir de honte les fortes. Dieu a choisi les choses basses et méprisées du monde, celles qui ne sont rien, pour réduire à néant celles qui sont,  afin que personne ne puisse faire le fier devant Dieu. C’est grâce à lui que vous êtes en Jésus-Christ, lui qui est devenu, par la volonté de Dieu, notre sagesse, notre justice, la source de notre sainteté et notre libérateur, afin, comme il est écrit, que celui qui veut éprouver de la fierté mette sa fierté dans le Seigneur.  Nous voyons le même principe dans la bataille d’Abraham  contre les 5 rois qui avaient enlevé Lot son neveu.

Eviter que l’instrument ne se glorifie aux dépens de celui qui l’actionne afin que l’action du Seigneur soit manifeste et évidente pour tous. 2 Corinthiens 4 : 7 Nous portons ce trésor dans des vases de terre afin que cette puissance extraordinaire soit attribuée à Dieu, et non à nous. Avec un petit nombre de combattants la victoire ne peut être attribuée qu’à l’Eternel Seul et les combattants ne pourront  pas s’en vanter.  L’Eternel plus une personne est toujours la majorité !!! 

Proclamez son Nom parmi les ennemis de son peuple et parmi son peuple.

Exodes 14 : 18 Et les Egyptiens sauront que je suis l’Eternel, quand Pharaon, ses chars et ses cavaliers, auront fait éclater ma gloire.  Exode7 : 5 Les Egyptiens connaîtront que je suis l’Eternel, lorsque j’étendrai ma main sur l’Egypte, et que je ferai sortir du milieu d’eux les enfants d’Israël.  En choisissant, un nombre  dérisoire de guerriers Israelites  pour vaincre des milliers de combattants aguerris  est la preuve pour ceux-ci que l’Eternel, le  Dieu d’Israel est vivant et qu’IL est le Seul vrai Dieu. C’est un appel à la repentance  adressé aux Madianites comme l’Eternel l’avait fait en Egypte (Mistraïm) puisque la puissance déployée par l’Eternel Dieu pour délivrer Israël était aussi destinée  à convaincre Mistraïm de se détourner de ses idoles. C’est aussi pour édifier et fortifier la foi de son peuple selon qu’il est écrit dans Exode 10 : 2 C’est aussi pour que tu racontes à ton fils et au fils de ton fils comment j’ai traité les Egyptiens, et quels signes j’ai fait éclater au milieu d’eux. Et vous saurez que je suis l’Eternel.  Exode 29 : 46 Ils connaîtront que je suis l’Eternel, leur Dieu, qui les ai fait sortir du pays d’Egypte, pour habiter au milieu d’eux. Je suis l’Eternel, leur Dieu. 

L’Eternel ne fait rien au « hasard » mais tout ce qu’Il fait, IL le fait  dans un but précis… toujours pour la gloire de son Grand Nom ! C’est pourquoi Il ne peut être surpris par quelques évènements  imprévus ourdis par l’ennemi de nos âmes selon  ce qui est écrit dans Esaïe 48 : 11 C’est pour l’amour de moi, pour l’amour de moi que je le fais; car comment mon nom serait-il profané? Je ne donnerai pas ma gloire à un autre.

Nous devons savoir que le combat entre cette coalition et les Israelites va au-delà  d’un simple engagement militaire car le combat n’est contre les Madianites mais contre celui qui se cache dernière cette coalition dont le but est d’anéantir le projet  « Israël » pour empêcher la venue du Messie donc la rédemption de l’humanité déchue !

Les israélites assistent sans combattre à la déroute des armées coalisées qui s’entretuèrent, frappées par la  confusion et la panique. Les Israelites et Gédéon malgré leur  vaillance ne pouvaient pas tenir devant les Madianites . L’Eternel Dieu  montrait par-là  que la victoire  Lui appartienne  comme nous le confirme les Ecritures en 1 Samuel 17  et Toute la terre saura alors qu’Israël a un Dieu, 47 et toute cette assemblée saura que ce n’est ni par l’épée ni par la lance que l’Eternel sauve. En effet, la victoire appartient à l’Eternel et il vous livre entre nos mains». La victoire ne dépend donc pas du nombre de soldats, ni de la puissance de feu mais de l’obéissance du croyant ou des croyants et de la détermination ou de leur détermination à Le suivre jusqu’au bout sans crainte. Soit fortifié mon frère, soit fortifiée ma sœur, le Seigneur Yeshoua est ta victoire, regarde à Lui en toute circonstances bonnes ou mauvaises  car Il est au contrôle de ta vie. Et tu sauras que je suis l’Eternel, Et que ceux qui espèrent en moi ne seront point confus. Esaïe 49 :23.

Notre Dieu est extraordinaire ! Pour fortifier la foi de Gédéon, Il  donnant un songe et son interprétation  aux ennemis.  Un gâteau  de pain d’orge qui roule dans un camp militaire et qui renverse une tente et la saccage complètement. C’est comme un pot de terre qui met en mille morceaux un pot de fer ! Les 300 combattants Israelites  sont  une quantité négligeable aux yeux de cette coalition décrite comme un essaim d’abeille, mais l’Eternel, le Dieu Tout- Puissant  les a fait triompher. Après cette expérience  qui dépasse l’entendement,  Gédéon adora l’Eternel en se prosterna et retourna au camp plus déterminé que jamais. Il organisa la petite armée en trois section pour attaquer avec des consignes clairs et précis que chaque section a respecté à la lettre. Aucun des 300 combattants n’a eu besoin  de tirer son épée selon ce que Gédéon, le commandant a dit aux combattants «Vous me regarderez et vous ferez comme moi. ». Et toi ? Marches -tu suivant le modèle qui est dans le Messie (Christ) Yeshoua (Jésus) préfères tu marcher en ennemi de l’Eternel Dieu en suivant les modèles frelatés assoiffés de gloire qui se donnent des titres pompeux pour séduire les âmes faibles ??? Il est écrit Soyez tous mes imitateurs ( comme Paul l’était du Messie), frères et sœurs, et portez les regards sur ceux qui se conduisent suivant le modèle que vous avez en nous, Philippiens 3 :17. Toi qui lis ces lignes sache que le Seigneur ne viendra chercher que ceux qui lui ressemblent…. Les autres modèles non conformes seront rejetés quelques soient les miracles qu’ils auront fait !

  Les différentes composantes de cette coalition hétéroclite s’entretuèrent et s’enfuirent en rang dispersé. Gédéon en bon stratège fit donc appel aux autres tribus pour intercepter et éliminer les fuyards. Le livre des juges, je le répète, est un livre prophétique et non historique. Ce qui est arrivé aux anciens, arrivera à leurs enfants selon qu’l est écrit dans 1 Corinthiens 10 :  11 Tous ces faits leur sont arrivés pour servir d’exemples, et ils ont été écrits pour notre instruction, à nous qui sommes parvenus à la fin des temps.

Maranatha ! que celui qui lit fasse attention, le Messie est à la porte ! Amen !

Laisser un commentaire