PRENONS SOIN DE NOS LAMPES!

Luc 11 :. 34-36 Ton oeil est la lampe de ton corps. Lorsque ton œil est en bon état, tout ton corps est éclairé; mais lorsque ton œil est en mauvais état, ton corps aussi est dans les ténèbres. Veille donc à ce que la lumière qui est en toi ne soit pas ténèbres.  Si donc ton corps tout entier est éclairé, sans aucune partie dans les ténèbres, il sera entièrement éclairé comme lorsque la lampe t’éclaire de sa lueur.»

L’œil, l’organe de sens par excellence, est assez complexe ! Il est composé de différentes composantes qui ont chacune un rôle bien précis dans la vision. Et sans entrer dans des considérations anatomo -physiologiques, je peux dire que la  fonction de l’œil est de permettre à l’homme de voir les objets de son environnement et interagir avec eux. Par œil nous pouvons distinguer les formes et les couleurs, nous pouvons aussi voir,  regarder, être spectateur, être tourné vers quelque chose, examiner, juger, visiter, parcourir, être témoin, percevoir, rencontrer, fréquenter, connaitre, se représenter mentalement une réalité qui n’est pas présente, constater, savoir, percevoir par l’esprit, saisir tous les éléments, transmettre……qui peuvent se résumer en deux grandes fonctions : émission et transmission. Nous constatons donc que les yeux de l’être humain de par ses nombreuses fonctions peuvent être une grande source de pollution et de souillures s’ils ne sont pas bien utilisés. C’est par eux que le premier Adam a désobéi à l’Eternel Dieu c’est pourquoi le Seigneur Yeshoua a déclaré aux pharisiens « Si vous étiez aveugles, vous n’auriez point de péché; mais maintenant vous dites: Nous voyons; c’est à cause de cela que votre péché subsiste » Jean 9 : 41.

La lampe est un appareil fixe ou mobile destiné à produire de la lumière servant à éclairer. Elle est posée sur un support « afin que ceux qui entrent voient la lumière ». Dans les versets ci-dessus le Seigneur Jésus (Yeshoua) déclare que l’œil est la lampe du corps donc le corps est son support et  chaque être humain (en dehors de toute malformation, maladie, et de tout accident…) en possède deux pour mieux voir, distinguer, juger, jauger, constater, examiner, saisir…..en bref toutes les fonctions précitées ! Dans le commentaire des versets ci-dessus, je vais me limiter aux deux principales fonctions et à ce que le Seigneur dit sans trop faire appel à l’anatomie et à la physiologie de l’œil. L’œil étant la lampe du corps, éclaire l’extérieur, le corps et l’intérieur du corps selon Matthieu 6 : 22. Tout ce que l’œil perçoit ou tout ce qui est exposé à la lumière de cette lampe du corps est transmis au cerveau et influence tout notre corps. Ainsi La qualité de cette lumière produite par l’œil impacte positivement ou négativement le fonctionnement physique et spirituelle de l’être humain selon qu’il est écrit « Si ton œil est en bon état, tout ton corps sera éclairé;  mais si ton œil est en mauvais état, tout ton corps sera dans les ténèbres». Il est démontré aujourd’hui par les neurosciences (imagerie fonctionnelle par exemple) que ce que nous percevons par les yeux (depuis notre enfance) et par d’autres organes de sens est responsable de modifications anatomiques et fonctionnelles de plusieurs structures cérébrales et de notre cognition (de cognitio = prendre connaissance par les yeux, faculté de connaitre) grâce à la plasticité du cerveau (malléabilité). Les neurologues ont démontré par l’imagerie que ce que nous voyons, ressentons, faisons et pensons modifie la structure de notre cerveau et que la visualisation d’un geste développe et active la même structure cérébrale comme si nous faisons le geste physiquement. Cette démonstration est à mettre en lien avec la clarification que le Seigneur Yeshoua a apporté dans Matthieu 5 : 28  sur le péché d’adultère « Mais moi je vous dis: Tout homme qui regarde une femme pour la convoiter a déjà commis un adultère avec elle dans son cœur ». Autrement dit un homme qui convoite et désire une femme d’autrui active les mêmes structures cérébrales qui sont mises en action au cours une  relation sexuelle véritable. Nous pouvons  donc par nos choix de perception et de pensée influer sur nos habitudes, nos comportements, nos émotions, le langage, le raisonnement, le jugement, la prise de décision  et la perception de l’environnement.

Tout ce que nous visionnons, lisons, examinons, a de l’influence sur nous et a le même effet sur le cerveau que le geste physique lui-même ! C’est pourquoi nous devons faire très attention pour ne pas exposer nos yeux, les lampes de notre corps, à ce qui est vil et souillé, ce qui est contraire à la Parole de Dieu (Elohim). C’est pourquoi la Bible nous recommande dans Philippiens 4 : 8 «  Enfin, frères et sœurs, portez vos pensées sur tout ce qui est vrai, tout ce qui est honorable, tout ce qui est juste, tout ce qui est pur, tout ce qui est digne d’être aimé, tout ce qui mérite l’approbation, ce qui est synonyme de qualité morale et ce qui est digne de louange ». Autrement dit l’Esprit- Saint nous demande de porter nos pensées sur la Parole de l’Eternel, car seule Sa Parole est Vraie, Honorable, Juste, Pure, Aimable, Approuvée,  Vertueuse et Digne de Louange !

 Un œil en bon état est un œil qui est fixé le Seigneur Yeshoua, la vraie lumière qui, en venant dans le monde, éclaire tout être humain.  Et un œil en mauvais état est un œil fixé sur les choses de ce monde. Dans Luc 11 : 34-36, l’œil est décrit comme un émetteur de lumière et récepteur ou transmetteur de lumière en même temps. Ainsi tout enfant du Royaume qui a l’œil fixé sur Le Maître reçoit la vraie lumière, tout son corps est éclairé et il est progressivement transformé à la maturité de l’adulte, à la mesure de la stature parfaite du Messie selon qu’il est écrit dans 2 corinthiens 3 : 18  Nous tous qui, sans voile sur le visage, contemplons comme dans un miroir la gloire du Seigneur, nous sommes transformés à son image, de gloire en gloire, par l’Esprit du Seigneur. Apprenons à garder nos regards sur Lui et imitons Le comme Lui-même a fait avec le Père Jean 5 : 19 Jésus reprit donc la parole et leur dit: «En vérité, en vérité, je vous le dis, le Fils ne peut rien faire de lui-même, sinon ce qu’il voit le Père accomplir. Tout ce que le Père fait, le Fils aussi le fait pareillement. Un œil fixé sur le Seigneur Yeshoua et un corps éclairé par sa lumière triomphe du monde, de ses convoitises, et devient un modèle pour les fidèles, en parole, en conduite, en amour, en foi, en pureté à l’instar de Moïse, l’homme le plus humble de son époque: Hébreux 11 : 26-27  Il considérait l’humiliation attachée au Messie comme une richesse plus grande que les trésors de l’Egypte, car il avait le regard fixé sur la récompense à venir.  C’est par la foi qu’il a quitté l’Egypte sans craindre la colère du roi, car il s’est montré déterminé, comme s’il voyait celui qui est invisible.

Cette lampe ou lumière qui éclaire le corps c’est-à-dire l’être entier, est aussi comme la parole des prophètes qui nous donne la connaissance en ce qui concerne les évènements présents et futurs, notamment le retour glorieux du Seigneur Yeshoua. C’est ce que l’Esprit dit dans 2 Pierre 1 :19 et nous considérons comme d’autant plus certaine la parole des prophètes. Vous faites bien de lui prêter attention comme à une lampe qui brille dans un lieu obscur jusqu’à ce que le jour commence à poindre et que l’étoile du matin se lève dans votre cœur.

Les temps sont mauvais et tout ce qui se passe actuellement dans le monde, l’angoisse crée par la pandémie actuelle et la décrépitude observée dans plusieurs assemblées chrétiennes, est la démonstration que nous sommes à un moment de basculement et de changement qui nous feront entrer dans une nouvelle ère. Il est donc plus que nécessaire d’avoir notre lampe allumée et le regard rivé sur le Seigneur Yeshoua, le chef de la foi et celui qui l’amène à la perfection, pour ne pas être submergé par l’angoisse des catastrophes à venir et perdre pied. C’est pourquoi le Seigneur nous exhorte dans Luc 21 :28 à regarder en haut, et lever la tête, pour ne pas être effrayé par tous ces évènements qui créeront choc et épouvante dans le monde entier et chez tous ceux qui auront les yeux sur les évènements des temps derniers qui ne sont en réalité que le paravent qui cachent une réalité plus glorieuse, le retour du Messie, le prince de paix. Dans Matthieu 14 :29 -30 Pierre l’apôtre est resté au-dessus du lac aussi longtemps qu’il a les yeux fixé le Maître. Il  n’a commencé à perdre pied et à  s’enfoncer que lorsqu’il a pris peur en portant son regard sur la puissance du vent : Jésus lui dit: «Viens!» Pierre sortit de la barque et marcha sur l’eau pour aller vers Jésus, mais, voyant que le vent était fort, il eut peur et, comme il commençait à s’enfoncer, il s’écria: «Seigneur, sauve-moi!». Fixer ses yeux sur les évènements catastrophiques actuels et ceux à venir, sur le monde et ses difficultés, c’est faire le lit de la peur, de la rétrogradation, de l’incrédulité puis de l’apostasie !  

La bonne santé de notre œil ou une lampe en bon état peut être comparée à un regard de foi porté sur le Seigneur Yeshoua, Celui qui  crée la foi et qui la perfectionne en nous, quelque soient les circonstances bonnes ou mauvaises. Ce regard de foi inébranlable génère la lumière, une lumière « Phos » décrit en grec comme « la lumière céleste telle celle qui enveloppe les anges  ou la vérité et sa connaissance, avec la pureté spirituelle qui lui est associée ou la raison, l’esprit  ou le pouvoir de compréhension, la vérité morale et spirituelle ou ce qui est exposé à la vue de tous, ouvertement, publiquement ou une étoile ou le feu, parce qu’il est Lumière et donne de La Lumière ». Cette lumière céleste qui doit habiter chaque disciple, illumine l’être entier et ne laisse aucune partie dans les ténèbres. Yeshoua le Messie est cette lumière et Il en est la source ! IL illumine les yeux de ceux qui ne voient point et qui se considèrent comme aveugles (ceux qui croient en Lui et qui dépendent de Lui) et aveugle ceux qui croient voir (ceux qui ne croient pas en Lui et qui cherchent leur salut en dehors de Celui qui est le chemin, la vérité et la vie) selon qu’il est écrit dans Jean 9 : 39 « Je suis venu dans ce monde pour rendre un jugement; afin que ceux qui ne voient point, voient; et que ceux qui voient, deviennent aveugles ».

« Béni soit l’Eternel le Dieu de l’Univers, Lui qui a créé la lumière et les ténèbres.

Eternel, le matin tu entends ma voix, le matin je me tourne vers toi et j’attends, Car la source de la vie est auprès de toi; c’est par ta lumière que nous voyons la lumière.

« Vers Jésus lève les yeux ; Contemple son visage merveilleux,

Et les choses de la terre pâliront peu à peu ; Si tu lèves vers Jésus les yeux ».

« Béni soit l’Éternel Dieu, le Dieu d’Israël, qui seul fait des choses merveilleuses! Béni soit à jamais son nom glorieux, et que toute la terre soit remplie de sa gloire! Amen, amen! ».

Laisser un commentaire