IL NE PEUT EN EXISTER QU’UN!

Jérémie 10 : 11 Vous leur parlerez ainsi : « Les dieux qui n’ont créé ni le ciel ni la terre disparaîtront de la terre et de dessous ces cieux.

Genèse 1 : 1 Au commencement, Elohim créa le ciel et la terre

Exode 20 : 1 Alors Elohim prononça toutes ces paroles, savoir : 2 (1) « Je suis l’Éternel, ton Elohim, qui t’ai fait sortir du pays d’Égypte, d’une maison d’esclavage. (2) « Tu n’auras point d’autre elohim que moi. 3 Tu ne te feras point d’idole, ni une image quelconque de ce qui est en haut dans le ciel, ou en bas sur la terre, ou dans les eaux au-dessous de la terre.

Deutéronome 6 :  4 Ecoute, Israël : l’Éternel est notre Elohim, l’Éternel est Un !

Matthieu 6 : 9 Voici donc comment vous devez prier : ‘Notre Père céleste ! Que la sainteté de ton nom soit respectée, 10 que ton règne vienne, que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel

Marc 12 : 29 Jésus répondit : « Voici le premier : Ecoute, Israël, le Seigneur, notre Elohim, est le seul Seigneur

Chers frères et sœurs dans le Messie Yeshoua (Jésus),

Par la présente, Je voudrais à partir des versets ci-dessus vous faire part de quelques réflexions sur Notre Père commun, le Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob.  Je les soumets à votre sagacité biblique et intellectuelle en espérant que ces réflexions renforceront votre connaissance et notre foi commune. Je ne prétends pas vous enseigner quelque chose, mais simplement partager avec vous ce que vous savez déjà ! Que l’Esprit Saint nous guide afin que nous soyons prêts lorsque la trompette sonnera. Amen et amen !

Dès les premières phrases de la Bible il nous est dit que dans « un commencement ou en tête », Elohim créa le Ciel et la Terre. Cette formulation renferme l’idée que le Ciel et la Terre était une unité, le ciel étant uni à la Terre, ce qui suggère une proximité Divine et une harmonie entre le Ciel et la Terre. Le mot traduit par ciel est « hashamaïm » qui veut dire littéralement « les eaux de là-bas ».

Le mot « Elohim traduit par Dieu (une notion gréco-romaine !) est un peu réducteur, il signifie selon les exégètes juifs « Le Maître de Toutes les Forces », autrement dit Celui qui maîtrise toutes les forces de la création. Ce mot Elohim a la même valeur que le mot « La nature » en Hébreu (Hateva = 86). Elohim le Créateur de toute chose a donc laissé son empreinte dans sa création ce qui corrobore les affirmations de Paul l’apôtre dans Romains 1 : 20 En effet, les perfections invisibles de Dieu, sa puissance éternelle et sa divinité, se voient comme à l’œil, depuis la création du monde, quand on les considère dans ses ouvrages. De sorte qu’ils sont inexcusables.

Ce premier verset dans sa formulation montre que Elohim n’est pas seulement le Dieu du Ciel, mais également Celui de la Terre et de tout ce qu’elle renferme. Il est le même en haut et le même en bas, il est donc Un, Ehad en Hébreu, Il n’est pas divisé, il est Uni. A noter qu’il faudrait être au moins deux pour être unis !                    Cette unité se reflète dans le verset 5 de Genèse chapitre 1 Dieu appela la lumière jour, et les ténèbres, il les appela Nuit. Il fut soir, il fut matin, jour un (jour ehad). Et non ce fut le premier jour comme traduit dans la plupart des Bibles. Ce jour « un », le jour de l’unité où tout a été fait, reviendra à la fin des temps pour conclure la fin de ce monde et introduire le monde nouveau : Zacharie 14 : 7 Ce sera un jour « UN » ou unique ( Ehad), connu de l’Eternel, Et qui ne sera ni jour ni nuit ; Mais vers le soir la lumière paraîtra.

Elohim est la source de toute existence et donne l’existence, Il est la vie et donne la vie ; Il est dans sa création (immanent) et hors de sa création (transcendant). Le Nom propre d’Elohim YHWH (apparu après le péché d’Adam) exprime sa miséricorde (pardon) et sa transcendance, tandis que Elohim son immanence et sa justice (sa rigueur).  Ce nom qui vient du verbe « Être » est selon la tournure hébraïque à la fois au présent, passé et futur, ce qui a donné en français « L’Eternel ». Elohim est le Seul Être, nous, nous ne sommes que contingences !

Dans le livre d’Exode chapitre 20, l’Eternel Dieu (YHWH Elohim) rappelle dans les 10 paroles (10 commandements) données aux Hébreux cette unité en interdisant toute idolâtrie et la reproduction ou le copiage d’éléments de la nature dans un but cultuel.  L’idolâtrie brise l’unité divine et suggère qu’il y a des domaines de la création qui échappent au Dieu créateur ou qu’il y a des domaines au ciel ou sur la terre qui sont gérer par un autre elohim.

 Les idoles ou les elohim crées par les humains se spécialisent souvent dans une ou deux domaines, elles sont le plus généralement une personnification ou des personnifications d’une ou des forces de la nature (vent, tonnerre, fertilité, vent, foudre…) ou de certaines réalités sociétales (guerre, accident, sagesse, fertilité…). Ces dieux (elohim) peuvent être bons ou méchants, bienfaisants ou maléfiques. Ils peuvent se faire la guerre entre eux, ils interfèrent les uns avec les autres, ils capricieux et instables dans leur comportement. Ils ont besoin du sacrifice et des prières des humains et ces derniers ont besoin de l’action des dieux en leur faveur. Enfin, ces dieux ne sont pas transcendants mais « très humains » voire mortels ! le Dieu Un n’a pas besoin de nos sacrifices, ni de nos offrandes Il se suffit à lui-même, les sacrifices et les offrandes sont plutôt pour nous.

Actuellement il y a dans le monde entier un engouement pour les divinités anciennes : en Afrique, l’appel au retour aux dieux et aux égrégores  égyptiens se fait pressant ; En Amérique, le chamanisme et le recours aux divinités Viking surtout dans les milieux extrémistes sont légions ; En Australie, il y a une réhabilitation de la croyance du peuple Aborigène ;  En Asie, l’expansion du  spiritisme asiatique n’est plus à démontrée ;  En Europe, la crise sanitaire a vu fleurir plusieurs mouvements ésotérico-spirituels devant l’impasse scientifique et le mensonge des gouvernements. La guerre russo-ukrainienne n’échappe pas à cette dynamique puisqu’il a été observé surtout dans le camp nationaliste Ukrainien un recours aux dieux guerriers viking et germaniques. Ces nationalistes n’hésitent pas à se filmer et photographier prêtant serment devant les totems de ces divinités anciennes.

La première pâque ou Pessah marque certes la libération des hébreux de l’esclavage de Mistraïm (pays étroit, Egypte) mais consacre avant tout aux yeux des hébreux et des Egyptiens la Victoire du Dieu Un sur les dieux multiples (polythéisme). C’est pourquoi dans la profession de foi, l’Eternel rappelle au peuple sorti de Mistraïm cette Unité et cette Spécificité qui est une barrière contre l’idolâtrie.

Les dieux païens n’ont aucun pouvoir de création, comme les humains ils utilisent la matière première crée par Elohim, le Dieu d’Israël. Ils sont incapables d’unir le ciel et la terre donc incapable d’être Un, c’est pourquoi il est écrit dans Jérémie 10 « Les dieux qui n’ont créé ni le ciel ni la terre disparaîtront de la terre et de dessous ces cieux ». Cet attribut de l’Eternel Dieu d’être Ehad (UN) renferme l’idée de son omniprésence, son omniscience, son omnipotence et de sa permanence.

Deutéronome 4 : 39 Reconnais donc aujourd’hui et garde présent à l’esprit que l’Eternel seul est Dieu en haut dans le ciel et en bas sur la terre, et qu’il n’y en a pas d’autre.

Diviser l’Eternel ou le réduire à une propriété particulière, au ciel seulement, à un lieu géographique quelque conque ou à un Dieu éloigné est le début de l’idolâtrie. L’Eternel n’habite pas dans des maisons faites par les hommes, Il ne réside pas dans un bâtiment appelé « église », le considéré ainsi c’est le rabaissé au rang d’une idole. Il est HaElohim (Le Maître de toutes les forces, le Seul Vrai Dieu Unique) en haut dans le ciel et en bas sur la terre, et qu’il n’y en a pas d’autre.

1 Rois 20 : 28 L’homme de Dieu s’approcha et annonça au roi d’Israël: «Voici ce que dit l’Eternel: Parce que les Syriens ont dit: ‘L’Eternel est un dieu des montagnes et non un dieu des vallées’, je vais livrer toute cette grande foule entre tes mains et vous saurez que je suis l’Eternel.»

Esaïe 57 : 15 En effet, voici ce que dit le Très-Haut, celui dont l’habitation est éternelle et le nom saint: J’habite dans les hauteurs et la sainteté, mais je suis aussi avec l’homme brisé et abattu afin de redonner vie à l’esprit abattu, afin de redonner vie au cœur brisé.

La prière enseignée par le Seigneur Jésus fait aussi apparaitre cette unité divine et cette maitrise de la création lorsqu’il est dit « que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel ». Et pour couper court à certains de ces contemporains qui l’accuse d’idolâtrie il répond en rappelant cette unité de volonté et d’action entre le Père et le Fils selon qu’il est écrit dans Jean 10 : 30 Moi et le Père nous sommes un et dans Matthieu 12 : 25 Comme Jésus connaissait leurs pensées, il leur dit : Tout royaume divisé contre lui-même est dévasté, et toute ville ou maison divisée contre elle-même ne peut subsister.Cette unité de volonté, de pensée et d’action n’est pas compris par certains qui pensent que le Seigneur Yeshoua est en même temps le Père.

L’Eternel Dieu ne peut être divisé, il ne peut avoir deux volontés dans la Création, il en va de l’équilibre, stabilité et l’harmonie de celle-ci c’est pourquoi nous prions « que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel ». Notre Père ne réside pas seulement qu’au ciel, Il est à la fois au ciel et sur la terre. Il est à la fois loin (transcendant) et à la fois proche (immanence).

Il est l’YHWH (transcendant) et Elohim (Immanence).

Il ne peut avoir deux volontés dans l’univers ou deux infinis dans la création, c’est pourquoi le Fils le Messie Jésus (Yeshoua), la lumière (Genèse 1 : 3) entrant dans le monde proclame son unité, son obéissance et sa soumission à HaElohim, le Père de tous les esprits (Hébreux 12 : 9) comme au commencement, selon qu’il est écrit : 

Hébreux 10 : 5 C’est pourquoi le Messie, entrant dans le monde, dit : Tu n’as voulu ni sacrifice ni offrande, Mais tu m’as formé un corps ; 6 Tu n’as agréé ni holocaustes ni sacrifices pour le péché. 7 Alors j’ai dit : Voici, je viens Dans le rouleau du livre il est question de moi Pour faire, ô Dieu, ta volonté.

Jean 5 : 19 Yeshoua répondit à ces reproches en leur disant : Vraiment, je vous l’assure : le Fils ne peut rien faire de sa propre initiative ; il agit seulement d’après ce qu’il voit faire au Père. Tout ce que fait le Père, le Fils le fait également ….

Jean 5 : 30 Je ne puis rien faire de moi-même : selon que j’entends, je juge ; et mon jugement est juste, parce que je ne cherche pas ma volonté, mais la volonté de celui qui m’a envoyé.

Jean 8 : 28 Yeshoua donc leur dit : Quand vous aurez élevé le Fils de l’homme, alors vous connaîtrez ce que je suis, et que je ne fais rien de moi-même, mais que je parle selon ce que le Père m’a enseigné. 29 Celui qui m’a envoyé est avec moi ; il ne m’a pas laissé seul, parce que je fais toujours ce qui lui est agréable.

Hébreux 13 : 8 Jésus-Christ est le même hier, aujourd’hui, et éternellement.

L’Eternel Dieu dans sa relation avec l’humanité s’est volontairement limité en se donnant un Nom (YHWH) qui est en même temps sa volonté, puis s’est rendu visible par le Fils.

Il s’est manifesté dès le commencement comme le Père, celui qui engendre puis s’est exprimé par son Esprit au travers les prophètes puis par le Fils selon qu’il est écrit dans Hébreux 1 : 1 Après avoir autrefois, à de nombreuses reprises et de bien des manières, parlé à nos ancêtres par les prophètes, 2 Dieu, dans ces jours qui sont les derniers, nous a parlé par le Fils. Il l’a établi héritier de toute chose et c’est par lui aussi qu’il a créé l’univers. 3 Le Fils est le reflet de sa gloire et l’expression de sa personne, il soutient tout par sa parole puissante. Après avoir accompli [au travers de lui-même] la purification de nos péchés, il s’est assis à la droite de la majesté divine dans les lieux très hauts. 4 Il est ainsi devenu d’autant supérieur aux anges qu’il a hérité d’un nom bien plus remarquable encore que le leur.

Le Fils dont l’origine remonte aux temps anciens, aux jours de l’éternité, est la parole éternelle du Dieu Un. Cette Parole est la source et le soutien de la création selon Jean 1 : 1 Au commencement était celui qui est la Parole de Dieu. Il était avec Dieu, il était lui-même Dieu. 2 Au commencement, il était avec Dieu. 3 Tout a été créé par lui ; rien de ce qui a été créé n’a été créé sans lui. 4 En lui résidait la vie, et cette vie était la lumière des hommes.

Michée 5 : 1 *Et toi, Bethléhem Ephrata, qui es petite parmi les villes de Juda, de toi sortira pour moi celui qui dominera sur Israël et dont l’origine remonte loin dans le passé, à l’éternité.

Colossiens 1 : 15 Ce Fils, il est l’image du Dieu que nul ne voit, il est le Premier-né de toute création. 16 Car c’est en lui qu’ont été créées toutes choses dans les cieux comme sur la terre, les visibles, les invisibles, les Trônes et les Seigneuries, les Autorités, les Puissances. Oui, par lui et pour lui tout a été créé. Ces versets rejoindre le premier mot de la Bible « Berechit » lorsqu’il est décomposé en hébreu.

L’Eternel Dieu n’est pas statique, sa Parole aussi, Il est en mouvement dans toute sa création selon qu’il est écrit dans Jean 5 : 17 Jésus leur répondit : Mon Père est à l’œuvre jusqu’à présent, et moi aussi je suis à l’œuvre. Alors que les idoles ou divinités païennes sont limitées et statiques. Elles n’ont aucune souveraineté sur la création. Ne nous méprenons pas, ces idoles qui sont le paravent des anges déchus n’ont aucune liberté d’action ou de mouvement. Elles sont sous la souveraineté et l’autorité du Fils, le Messie Yeshoua, c’est pourquoi nous ne devons pas les craindre ! 

Jérémie 10 : 5 Ces dieux ressemblent à un poteau massif : ils ne parlent pas. Il faut bien qu’on les porte, puisqu’ils ne peuvent pas marcher ! N’ayez pas peur d’eux, car ils ne peuvent faire aucun mal ; ils sont même incapables de faire du bien.

L’Esprit d’Elohim qui « vibrait au-dessus des eaux » est à l’œuvre dès le commencement de la création dans une parfaite unité avec le Père et le Fils.  Il prend la suite auprès des disciples après l’élévation du Fils dans la gloire.

Jean 7 : 39 En disant cela, il faisait allusion à l’Esprit que devaient recevoir plus tard ceux qui croiraient en lui. En effet, à ce moment-là, l’Esprit n’avait pas encore été donné parce que Jésus n’était pas encore entré dans sa gloire.

Jean 15 : 26 Quand le Défenseur sera venu, celui que je vous enverrai d’auprès du Père, l’Esprit de vérité qui vient du Père, il rendra lui-même témoignage de moi.

Jean 16 : 13 Quand le défenseur sera venu, l’Esprit de la vérité, il vous conduira dans toute la vérité, car il ne parlera pas de lui-même, mais il dira tout ce qu’il aura entendu et vous annoncera les choses à venir.

A la fin des temps, au rétablissement de toute chose le ciel et la terre seront de nouveau réunis selon 2 Pierre 3 : 13 « Mais nous, nous attendons, comme Elohim l’a promis, un nouveau ciel et une nouvelle terre où la justice habitera ». Mais avec une différence de taille ! La Jérusalem céleste et tabernacle qui a servi de modèle à Moïse descendront sur la terre au milieu des rachetés et la présence de l’Eternel Dieu sera effective dans tout l’univers, confirmant les prophéties : Ezéchiel 48 : 35 La ville aura un périmètre total de dix-huit mille coudées. Et le nom de la ville sera désormais : L’Eternel est ici (YHWH Shammah).

Zacharie 2 : 14 Pousse des cris d’allégresse et réjouis-toi, fille de Sion! En effet, je viens habiter au milieu de toi, déclare l’Eternel. 15 Beaucoup de nations s’attacheront à l’Eternel, ce jour-là, et deviendront mon peuple. J’habiterai au milieu de toi, et tu sauras que l’Eternel, le maître de l’univers, m’a envoyé vers toi. 16 L’Eternel possédera Juda comme sa part dans la terre sainte, et il choisira encore Jérusalem. 17 Que toute créature fasse silence devant l’Eternel, car il s’est réveillé et sort de sa demeure sainte.»

Au commencement l’Eternel Dieu demeurait dans le jardin d’Eden, puis s’était éloigné après la chute puis est revenu en la personne de Yeshoua, puis actuellement dans les disciples de Yeshoua au travers de l’Esprit Saint. Et enfin, les chapitres 21 et 22 de Révélation (Apocalypse) consacrent le retour définitif de la Présence de l’Eternel Dieu sur la terre au milieu de son peuple installé dans la nouvelle Jérusalem.

A noter que l’histoire de l’humanité a commencé dans un jardin et se termine dans une ville !

Révélation 21 : 1 Puis je vis un nouveau ciel et une nouvelle terre, car le premier ciel et la première terre avaient disparu et la mer n’existait plus. 2 Je vis descendre du ciel, d’auprès de Dieu, la ville sainte, la nouvelle Jérusalem, préparée comme une mariée qui s’est faite belle pour son époux. 3 J’entendis une voix forte venant du ciel qui disait : « Voici le tabernacle de Dieu parmi les hommes ! Il habitera avec eux, ils seront son peuple et Dieu lui-même sera avec eux, il sera leur Dieu. 4 Il essuiera toute larme de leurs yeux, la mort ne sera plus et il n’y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car ce qui existait avant a disparu. »

Révélation 22 : 3 Il n’y aura plus d’anathème. Le trône de Dieu et de l’agneau sera dans la ville ; ses serviteurs le serviront 4 et verront sa face, et son nom sera sur leurs fronts. 5 Il n’y aura plus de nuit ; et ils n’auront besoin ni de lampe ni de lumière, parce que le Seigneur Dieu les éclairera. Et ils régneront aux siècles des siècles.

 Le couple est appelé à être Un : Genèse 2 : 24 *C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère et s’attachera à sa femme, et ils ne feront qu’un (Ehad). Les disciples sont appelés à être « Ehad », l’Eglise, qui est le corps du Messie, aussi. C’est pourquoi les divisions observées en son sein surtout la guéguerre entre prédicateurs pour le leadership sont un des signes eschatologiques majeurs de la fin des temps.

Jean 17 : 11 Désormais je ne suis plus dans le monde, mais eux, ils sont dans le monde, tandis que je vais vers toi. Père saint, garde-les en ton nom, ce nom que tu m’as donné, afin qu’ils soient Un comme nous.

Jean 17 : 20 ; Je ne prie pas pour eux seulement, mais encore pour ceux qui croiront en moi à travers leur parole, 21 afin que tous soient Un comme toi, Père, tu es en moi et comme je suis en toi, afin qu’eux aussi soient Un en nous pour que le monde croie que tu m’as envoyé. 22 Je leur ai donné la gloire que tu m’as donnée afin qu’ils soient Un comme nous sommes Un 23 ? moi en eux et toi en moi ?, afin qu’ils soient parfaitement Un et qu’ainsi le monde reconnaisse que tu m’as envoyé et que tu les as aimés comme tu m’as aimé.

Le Messie (Christ) a-t-il prié en vain ??? Nous savons tous que le Père l’exauce toujours selon Jean 11 : 42.

Je sais que nous ne pouvons cerner l’Eternel dans toutes ses dimensions même l’éternité ne nous suffira pas ! L’Eternel Dieu est infini et il est illusoire de prétendre le connaitre comme certains croyants le proclament parfois. On ne peut pas étudier HaElohim ! L’Eternel Dieu n’est pas une personne mais l’Être par excellence, Il n’a pas de corps sinon Il serait limité. Cette évidence se voit en hébreu où il n’est jamais parlé de la « face » de Dieu comme traduit dans nos Bibles en français mais des « faces », Paniym , un mot toujours au pluriel lorsqu’il est appliqué à l’Eternel Dieu . En effet, l’Eternel Dieu a plusieurs « faces » que nous commençons à découvrir ici-bas après notre nouvelle naissance puis durant toute l’éternité. Mais l’éternité passée, présente et future ne nous suffiront pas pour le connaitre tel qu’Il est.

Ecoutons bien la conclusion de tout ce discours :

Nous savons qu’une idole n’est rien dans le monde et qu’il n’y a qu’un seul Elohim. 5 En effet, il est vrai qu’il y a des êtres appelés dieux, soit dans le ciel, soit sur la terre, et de fait il y a beaucoup de dieux et de seigneurs. 6 Néanmoins, pour nous il n’y a qu’un seul HaElohim, le Père, de qui viennent toutes choses et pour qui nous vivons, et un seul Seigneur, Yeshoua le Messie, par qui tout existe et par qui nous vivons. 1 Corinthiens 8 : 4-6

Et après viendra la fin, quand il aura remis le Royaume à HaElohim le Père, et quand il aura aboli tout empire, et toute puissance, et toute force. 25 Car il faut qu’il règne jusqu’à ce qu’il ait mis tous ses ennemis sous ses pieds. 26 L’ennemi qui sera détruit le dernier, c’est la mort. 27 Car HaElohim a assujetti toutes choses sous ses pieds ; or quand il est dit que toutes choses lui sont assujetties, il est évident que celui qui lui a assujetti toutes choses est excepté. 28 Et après que toutes choses lui auront été assujetties, alors aussi le Fils lui-même sera assujetti à celui qui lui a assujetti toutes choses ; afin que Elohim soit tout en tous.

1 Corinthiens 15 : 24

Viens Seigneur Yeshoua !

Laurent

Laisser un commentaire