LA VÉRITE INALTÉRABLE

Matthieu 22 : 15 – 22    « …. Alors il leur dit : Rendez donc à César ce qui est à César, et à Dieu ce qui est à Dieu. »

Selon le contexte, nous pouvons dire que personne ne peut se prévaloir de l’Eternel Dieu pour désobéir à une autorité que si la loi prônée par l’autorité à laquelle l’on est soumis, viole la loi ou la Parole de Dieu.  Car toutes les autorités terrestres ou célestes viennent de Dieu (Elohim) qui leur délègue pour un temps limité une partie de sa propre autorité, elles doivent donc Lui être soumises. Les temps qui viennent seront très difficiles pour nous les enfants du Royaume, car c’est un temps qui verra apparaitre de plus en plus de lois perverses, contraires à la Parole de Dieu. Chaque croyant sera appelé à faire un choix qui déterminera la suite de sa trajectoire en Jésus (Yéshoua).

Les dirigeants de ce monde font et ont fait voté des lois abominables et nous ne sommes qu’au début selon qu’il est écrit dans les Psaumes 2 : 1-2  « Pourquoi ce tumulte parmi les nations et ces vaines pensées parmi les peuples ? Pourquoi les rois de la terre se soulèvent-ils ? Et les princes se liguent-ils avec eux contre l’Eternel et contre son oint ? ». Nous savons tous que le but visé par ses lois iniques voire contre nature est de détruire les lois éternelles de Dieu et préparer ainsi le monde à la manifestation de l’antimessie qui vient. La majorité des gens de ce monde, parfois même, certains « chrétiens » de nom considèrent parfois la Bible « qui n’est pas pénible ! » comme un lien et un frein à leur liberté. Ils font et feront tout pour s’en débarrasser selon qu’il est écrit dans les Psaumes 2 : 3 Brisons leurs liens, délivrons-nous de leurs chaînes ! Rendons donc à Dieu ce qui appartient à Dieu, c’est-à-dire, obéissance en toutes choses et ne prétendons pas nous appuyer sur Sa parole « soumettez-vous aux autorités… » pour lui désobéir, car Il est Un et il n’y a pas de contradiction en Lui. A la fin de toute chose, L’Eternel Dieu sera tout en tous, lorsqu’Il aura ébranlé tout ce qui n’est pas de Lui.

La Parole d’Elohim est la VÉRITÉ et le mot vérité peut être à la fois au passé, présent et futur et elle demeure toujours inchangée. La vérité de l’Eternel Dieu n’a jamais changé depuis Genèse 3 : 15, Et je mettrai inimitié entre toi et la femme, et entre ta semence et la semence de la femme ; cette semence (dans le texte original il est écrit il te brisera le talon pour montrer qu’il s’agit d’un mâle) te brisera la tête, et tu lui briseras le talon, jusqu’à l’Apocalypse 1 : 8 Je suis l’Alpha et l’Oméga, le commencement et la fin, dit le Seigneur, QUI EST, QUI ETAIT, et QUI EST A VENIR, le Tout-Puissant : Yéshoua le Messie (Jésus le Christ). C’est pour cela qu’il dit qu’il est l’Aleph, première lettre de l’alphabet hébraïque (Alpha en grec) et le Tav, dernière lettre de l’alphabet hébraïque (Omega en grec) ce qui a été improprement rendu par le commencement et la fin. Nous savons tous que Yéshoua n’a ni commencement ni fin. Je pense qu’il voulait dire qu’il est le passé (éternité passée) et le futur (l’éternité future) ou simplement qu’Il est la vérité. En Hébreux la vérité se dit EMET : Aleph = passé, Mem = présent, Tav = futur.  La Parole de Dieu qui est prophétique s’est accomplie avec précision, l’Eternel Dieu veillant sur elle pour l’accomplir dans les moindres détails pour révéler à l’humanité qu’elle est la Vérité et qu’elle ne s’est jamais altérée quels que soient les temps. La Bible est donc intemporelle, elle n’a pas été écrite dans le temps puisque l’Eternel Dieu n’est pas dans le temps.

Laisser un commentaire