LES CHOSES DERNIERES. 1/10/2016

Matthieu 24 : 1 – 51 Là-dessus Jésus quitta la cour du Temple. Tandis qu’il s’éloignait, ses disciples le rejoignirent pour lui faire remarquer la beauté de l’édifice. Alors il leur dit : -Oui regardez bien tout cela ! Vraiment, je vous l’assure : tout sera démoli : pas une pierre ne restera sur l’autre. Puis il alla s’asseoir sur le mont des Oliviers. Ses disciples s’approchèrent et le prirent à l’écart pour lui poser la question suivante :

Après les remarques du Seigneur Jésus (Yéshoua) sur le temple et sa prochaine destruction, les disciples ont voulu connaitre la période (cette destruction survient en l’an 70 par Titus) et en ont profité pour demander à Yéshoua le signe (et non les signes) caractéristique qui annonce son retour imminent et la fin de ce présent monde. Peut-être pensaient-ils que la destruction du Temple coïnciderait avec le retour du Seigneur et la fin du présent monde. Jésus leur répondit : -Soyez sur vos gardes et faites bien attention pour que personne ne vous induise en erreur. Le Seigneur Yéshoua, sans révéler le signe, demande à ses disciples de l’époque et à nous de faire attention afin de ne pas être induit en erreur ou tromper. Cette tromperie est orchestrée par des personnes préparées ou séduites elles-mêmes par l’ennemi de nos âmes. Elle consiste à altérer la Parole de Dieu selon le principe bien rôdé « Dieu a-t-il réellement dit ? » . En semant le doute, l’ennemi espère éloigner le croyant de la foi puisqu’elle naît de l’écoute (donc obéissance !) à la Parole de Dieu, la bonne nouvelle du Royaume. Et le message qui suscite la foi, c’est celui qui s’appuie sur sa Parole et sur sa venue. Ces personnes donnent une interprétation erronée de la Parole de Dieu pour égarer les gens. Par exemple, théorie du remplacement, abolition de la Loi, tout est permis en Christ, hypergrâce, le royaume maintenant, prospérité, … alors que le Seigneur dit le contraire dans Matthieu 5: 18 Car je vous le dis en vérité, jusqu’à ce que le ciel et la terre aient passé, il ne passera pas de la loi un seul iota ou un seul trait de lettre que tout ne soit accompli… Certains responsables « chrétiens » imbus d’eux-mêmes ont franchi le rubicond et sont allés au-delà de la Bible en déclarant des pans entiers de la Parole de Dieu abolis oubliant que l’Eternel Dieu est Un et sa Parole aussi !  Sachons que c’est de l’Ancien Testament qu’est tiré le Nouveau ! Il n’y a pas de séparation entre les deux, ils ne forment qu’une seule unité. La venue du Messie Yéshoua est la réalisation de la prophétie faite par Elohim Lui-même après la chute. Dire le contraire et considérer les Ecritures « Ancien Testament » comme obsolètes, c’est prendre le risque de renier la foi qui nous a été transmise une fois pour toute ! Le « christianisme » n’est pas une « religion » ex nihilo, il est assis sur le fondement des Ecritures, des prophètes et des apôtres. A l’époque du Messie il n’y avait ni « nouveau testament » ni chrétiens, ni les dénominations actuelles. Certes, la loi ne sauve plus ! C’est le Seigneur Yéshoua qui sauve, cependant cette loi qui reflète la sainteté d’Elohim révèle nos péchés et le péché vient de la violation de la loi. Quant à l’iniquité « Anomia », elle se définit comme une conduite sans crainte et une violation volontaire de la loi et de la justice selon qu’il est écrit dans la parabole du juge inique « Il y avait dans une ville un juge qui ne craignait point Dieu, et qui n’avait d’égard pour personne, Luc 18 : 2 ».

Tromper c’est mentir et mentir c’est faire dire à la parole de Dieu ce qu’elle ne dit pas. Nous devons savoir que la Bible a une cohérence interne et qu’il n’y a pas de contradiction en elle. L’Eternel Dieu est la Vérité, Il ne parle pas pour plaisanter, ce qu’Il déclare il l’accompli promptement.

Tromper, c’est dissimuler la vraie Parole de Dieu.

Tromper, c’est détourner les gens de la vérité de la Parole de Dieu.

Tromper c’est substituer ses propres paroles ou visions à la Parole de Dieu comme ces « pasteurs » qui font manger des rats et des serpents à certains de leurs fidèles, qui pulvérise de l’insecticide sur les plaies et dans les yeux, qui posent la main sur les parties intimes des femmes pour les guérir…sans oublier toute cette marmaille religieuse qui prêche à tire larigot l’évangile de la prospérité.

Avant la première venue du Seigneur Yéshoua, il est apparu des personnages au profil messianique, comme Isaac, Joseph, Moïse, David pour préparer le chemin à la venue du Messie Yéshoua, le type parfait. Après la première venue du Seigneur Yéshoua, il ne peut plus avoir d’autres messies, il ne peut y avoir que des faux messies. C’est le cas par exemple de Bar Kokhba au premier siècle ; Sabbatai Tsevi au 15e siècle pour ne citer que ses deux; D’autres plus contemporains comme Moon, David Koresh, sans oublier le rabbin Menahem Mendel Schneerson dont les disciples attendent toujours la résurrection. Malgré l’échec des précédents faux messies une quantité de personnes se définissent encore aujourd’hui comme messie même si elles ne répondent pas à toutes les caractéristiques décrites par la Bible. Les uns se déclarent être Yéshoua revenu discrètement pour contacter quelques privilégiés tandis que d’autres prétendent avoir une révélation particulière ou une relation particulière avec l’Eternel Dieu et être investis d’une onction messianique pour apporter des changements dans la révélation apportée par Yéshoua.

Plusieurs faux enseignants remettent toujours en cause les Ecritures « Ancien Testament », les lois et les prophéties qui sont les deux oliviers, les deux piliers de la Parole selon qu’il est écrit dans Esaie 8 : 20 « A la loi et au témoignage (des prophètes et des apôtres) ! Si l’on ne parle pas ainsi, il n’y aura point d’aurore pour le peuple ». Certains sont déjà venus et d’autres viennent mais tous se réclament d’une nouvelle onction spéciale ou particulière. Ils font beaucoup de miracles et ont des « pouvoirs extraordinaires » mais qui ne cadre pas avec la Parole de Dieu : les paillettes d’or, l’huile qui coule tout seul, les dents en or, les plumes d’ange…des personnes qui frétillent comme des poissons sortis de l’eau comme si elles manquaient de souffle, en effet ils leur manquent le Souffle Saint (Esprit Saint) !

Matthieu 24 :6 – 8 Vous entendrez parler de guerres et de menaces de conflits. Attention ! ne vous laissez pas troubler par ces nouvelles, car tout cela doit arriver, mais la fin (du monde) ne viendra que plus tard. En effet, on verra se dresser race contre race, Etat contre Etat ; il y aura tantôt. ici, tantôt là des épidémies, des famines et des tremblements de terre. Or, toutes ces choses ne seront que les premières douleurs de l’enfantement (d’un monde nouveau). Le déchainement de la nature, les guerres, les révolutions, les guerres tribales, le racisme, la crise économique, la famine, les épidémies et pandémies redoubleront de fréquences et d’intensité… Comment pouvez-vous imaginer que l’Inde va dépenser 530 millions de dollars pour construire la plus grande statue du monde (192 mètres de haut) alors que sa population meure de faim et que la pauvreté y est endémique ainsi que la discrimination envers les castes considérées comme inférieurs ?

Matthieu 24.9 Alors on vous livrera à la torture et l’on vous mènera au supplice. Tout le monde vous détestera parce que vous porterez mon nom. La persécution envers les disciples et partisans de Yéshoua (Jésus) sera à son comble même à Jérusalem. De nos jours vous pouvez invoquer le nom de n’importe quelle divinité dans le monde sans problème mais si vous parler du Seigneur Yéshoua comme le Messie promis vous serez rejeté, même en Israël. La haine du monde ou des autres pays envers l’état d’Israël et des « Juifs » en général ira en grandissant. les chrétiens et tous ceux qui se réclament de Yeshoua n’ont jamais été aussi persécutés dans le monde notamment dans les pays islamiques (voir index mondial de persécution des chrétiens publié chaque année par par portes Ouvertes) et dans les dictatures marxistes comme la Corée du Nord.

Matthieu 24.10 – 12  A cause de cela, beaucoup de gens abandonneront la foi, on se dénoncera mutuellement et cela suscitera beaucoup de haine entre les uns et les autres. De nombreux faux prophètes surgiront et ils entraîneront beaucoup de gens dans l’erreur et comme les gens vivront de plus en plus sans foi ni loi, et que le mal fera des progrès constants, l’amour du plus grand nombre se refroidira. La guerre civile dans l’église organisée fait rage ! Aujourd’hui que d’invectives, de mensonges et de coups bas entre les responsables chrétiens. Certains ne prêchent plus la parole de Dieu, mais passent leurs temps à déconstruire ou à copier la prédication de l’autre tout en s’auto-promotionnant. D’autres se rivalisent pour avoir la plus grande assemblée ou le plus grand auditoire. Les chrétiens sont avides de prophéties qui flattent leur égo ou leur désir. Ils veulent entendre de bonnes aventures ou des fables qui décrivent un avenir radieux. Les faux prophètes suscités par l’ennemi s’engouffrent dans la brèche pour tromper et éloigner les gens de la parole de Dieu au profit d’expériences extatiques. La foi n’est plus basée sur la Parole de Dieu mais sur des expériences, des songes, des rêves et des révélations les plus contradictoires. Ainsi l’on a vu fleurir d’ici là des descriptions du paradis ou de l’enfer aussi différentes les unes que les autres, mais prétendues donné par le même Seigneur Yéshoua, qui est la Vérité. Des responsables chrétiens ayant pignon sur rue font la promotion d’expériences douteuses, de voyage astral pour opérer dans des dimensions dites spirituelles…quatrième, cinquième, sixième voire dixième. Ils enseignent à leurs « ouilles » d’incuber ou de visualiser ce qu’ils demandent à l’Eternel Dieu au lieu de vivre par la foi, qui s’acquière par l’obéissance à la Parole et se bâtit par les expériences par lesquelles que le Seigneur nous fait passer. L’Eternel-Dieu est alors placé dans une position passive ou considéré comme un distributeur à qui l’on passe des commandes en appuyant sur un bouton. Il n’est plus souverain et ne décide plus de rien puisqu’il suffit d’incuber la chose pour l’avoir.

Matthieu 24.13 – 14 ; Mais celui qui tiendra ferme jusqu’au bout sera sauvé. Cette Bonne Nouvelle du Règne de Dieu sera proclamée dans le monde entier pour que tous les peuples entendent ce témoignage rendu (à la vérité). Alors seulement viendra la fin. Face à ces dérives et faux enseignement nous devons demeurer « fermes et saints » en Lui et en toute occasion bonne ou mauvaise. L’apostasie sera « la foi » la plus répandue et notre salut ne viendra que de notre attitude à rester connecté au Seigneur Yéshoua dans la prière tout en gardant sa parole et sans omettre un « yod ». Mais quand le fils de l’homme viendra, trouvera-t-il de la foi sur la terre?

Matthieu 24.15 Quand donc vous verrez « l’horrible profanation » annoncée par le prophète Daniel s’établir dans le Lieu saint a -attention, lecteur, réfléchis bien à ce que cela signifie- (a) Daniel 9:27; 12:11. L’abomination qui cause la dévastation d’on a parlé le prophète Daniel sera le signe ultime (le dernier) du retour imminent du Seigneur Yéshoua. Est-ce la mosquée actuelle sur le mont du temple à Jérusalem avec des paroles blasphématoires (Dieu n’a pas de fils) contre le Fils ou devons-nous attendre un autre signe ?

Matthieu 24.16 – 20 alors ce sera le moment, pour les habitants de la Judée, de se réfugier dans les montagnes. Que celui qui sera sur son toit en terrasse ne perde pas de temps à rentrer dans sa maison pour emporter ce qui s’y trouve! Que celui qui sera en plein champ ne retourne pas sur ses pas pour chercher son manteau! Oui, ces temps seront durs pour les femmes qui attendront un enfant et pour celles qui auront à nourrir un bébé. Priez pour que votre fuite n’ait pas lieu en hiver, ni un jour de sabbat. Des persécutions et des guerres éclateront au Moyen –Orient et déborderont en Israël, puis dans le monde entier. Une coalition internationale envahira l’état d’Israël comme cela s’était passé en Côte d’Ivoire pour faire respecter une énième résolution de l’ONU. La grossesse, l’allaitement, la météo ainsi que certaines prescriptions religieuses seront des handicaps majeurs qui compliqueront la situation et provoqueront une surmortalité.

Matthieu 24.21-22 Car, à ce moment-là, la détresse sera plus terrible que tout ce qu’on a connu depuis qu’Elohim (Dieu) a créé le monde; et jamais plus, on ne verra pareille souffrance. Vraiment, si le Seigneur n’avait pas fixé une limite à ces jours et ne les avait abrégés, personne n’en réchapperait ; mais il abrégera ce temps de calamité par amour pour ceux qu’il a choisis. La détresse, les catastrophes naturelles et l’affliction seront d’une ampleur inouïe, tel que le monde n’en a jamais connu. Et si le Seigneur Yéshoua ne limite la durée, et l’intensité personne ne survivrait. J’attire votre attention sur le fait que cette prophétie s’était partiellement accomplie en l’an 70 lorsque Jérusalem fut détruite par Titus et les habitants massacrés sans pitiés par les armées romaines.

Matthieu 24.23 – 28 Si quelqu’un vous dit alors : Voyez, le Christ est ici! ou: Tenez, il est là!-ne le croyez pas. De faux Christ se lèveront, ainsi que de faux prophètes. Ils feront de grands miracles et produiront des signes extraordinaires pour que-si la chose était possible-même ceux que Dieu a choisis soient induits en erreur. Ainsi, vous voilà donc prévenus. Si l’on vous dit : « Regardez, le Christ est dans le désert ! » n’y allez pas. Si l’on prétend : « Il se cache en quelque endroit secret ! » n’en croyez rien. En effet, quand le Fils de l’homme reviendra, il en sera comme de l’éclair qui jaillit de l’est et illumine tout l’horizon jusqu’à l’ouest. Le rassemblement (se fera comme) celui des vautours autour d’un cadavre. Dans le livre de Job 39:30-33. L’Eternel montra à Job comment il a doté l’épervier et l’aigle d’un merveilleux instinct pour bâtir leur nid, épier leur proie et découvrir les cadavres qui leur serviront de nourriture. Un « instinct » semblable, plutôt l’Esprit Saint guidera les croyants vers le lieu de rassemblement, le jour où le Messie reviendra. Le Seigneur Yéshoua ne reviendra pas de manière secrète ou cachée pour se montrer d’abord à quelques privilégiés ou oints « spéciaux » mais sa manifestation sera mondiale et visible à tous ceux qui espèrent en Lui. L’ennemi dans un dernier effort déploiera toute sa puissance pour rafler le plus grand dans son camp. Il cherchera à provoquer les signes annonciateurs et à imiter le retour du Seigneur Yéshoua. Soyons donc sur nos gardes, veillons et prions, purifions-nous en attendent la manifestation de notre Seigneur de gloire.

Matthieu 24.29 Aussitôt après ces jours de détresse, le soleil s’obscurcira, la lune ne donnera plus sa lumière, les étoiles tomberont du ciel et les puissances célestes seront ébranlées. (Esaïe.13 :10, 34: 4 ; Ezéchiel. 32 :7 ; Job.2 :10, 3 :4, 4 :15 ;  Aggée.2 :6, 21 ). Eclipse ou extinction du soleil ?? Dans tous les cas toute modification affectant le soleil affectera la luminosité de la lune. Les étoiles qui tombent du ciel ? Du jamais vu en considérant que certaines étoiles sont plus volumineuses que la terre, il ne pourrait s’agir que d’esprits maléfiques ou d’anges déchus. Les versets suivants renforcent cette interprétation : en effet les puissances célestes font plus références à des puissances spirituelles mauvaises (Ephésiens.6 ) qu’aux planètes ou  aux éléments astronomique. Ses puissances maléfiques, selon ce qui est communément admis, occupent le deuxième ciel, mais sont chassés au fur et à mesure de la progression du Seigneur Yéshoua, des anges et des saints descendent.

Matthieu 24 : 30 Alors le signe du Fils de l’homme apparaîtra dans le ciel; tous les peuples de la terre se lamenteront et ils verront le Fils de l’homme venir sur les nuées du ciel avec beaucoup de puissance et de gloire. ( Zacharie 12 : 10, 14 ; Daniel.7 : 13-14 ; Esaïe.27 :13 ; Actes.2 :11) Le Fils en traversant les lieux célestes vers la terre avec ses anges chassent vers la terre les puissances maléfiques selon qu’il est écrit dans Apocalypse 12 : 8-9 Mais ils ne furent pas les plus forts, et leur place ne fut plus trouvée dans le ciel. Et il fut précipité, le grand dragon, le serpent ancien, appelé le diable et Satan, celui qui séduit toute la terre, il fut précipité sur la terre, et ses anges furent précipités avec lui. Ils sont donc chassés sur la terre et pour être liés pendant 1000 ans, « afin qu’il ne séduisît plus les nations, jusqu’à ce que les mille ans fussent accomplis » pour permettre aux ceux qui sont sauvés et aux survivants des nations d’apprendre la gouvernance de l’Eternel Dieu sous la conduite du Messie Yéshoua qui règnera depuis Jérusalem. Le Seigneur Yéshoua , le Fils de l’homme ( titre messianique selon Daniel 7 : 13-14), par opposition aux rois et présidents humains décrits comme des bêtes sans humanité et sans amour, le Seigneur étant l’être humain par excellence, le dernier Adam. Son apparition sera aussi soudaine que lorsque Joseph était devenu en une « journée » le vice-roi d’Egypte en passant d’un statut de prisonnier à la deuxième personnalité de la nation la plus puissante de l’époque (Gen.41 : 41-44). Les peuples de la terre seront confondus en découvrant la véritable identité du Messie : le Roi des juifs qu’ils ont  rejetés jusqu’à maintenant, préférant chacun sa religion ou sa divinité. Le rayonnement de Yéshoua sera cosmique avec une puissance inouïe, jamais connue et une grande gloire « celle qu’Il avait auprès du père avant la création du monde ».

Matthieu 24 : 31 Il enverra ses anges avec la trompette retentissante et ils rassembleront ceux qu’il a choisis des quatre coins du monde, d’une extrémité du ciel à l’autre. Les disciples et partisans du Seigneur Yéshoua et tous ceux qui se repentiront y compris parmi les juifs (selon Romains 11 : 26 ) seront réunis avec les saints ressuscités pour former un seul troupeau, l’Israël de Dieu. Ils régneront avec lui dans le millénium et seront chargés d’enseigner les peuples issus des nations ayant survécus aux différents bouleversements.

Matthieu 24 : 32 – 35 Tirez instruction de la parabole du figuier : dès que ses branches deviennent tendres et que les feuilles poussent, vous savez que l’été est proche. De même, quand vous verrez toutes ces choses, sachez que le Fils de l’homme est proche, qu’il est à la porte. Je vous le dis en vérité, cette génération ne passera pas avant que tout cela n’arrive. Le ciel et la terre disparaîtront, mais mes paroles ne disparaîtront pas. Nous n’avons pas besoin d’énumérer les différents signent qui montrent clairement que les branches du figuier (Israël) ont bourgeonné depuis longtemps et que les feuilles (restauration de l’état d’Israël) ont poussé et restent vertes. Tous les clignotants sont donc au rouge ! Le prodrome (signes avant-coureurs) s’est déjà transformé en syndrome (un ensemble de signes : catastrophes naturelles, guerres, famines, méchanceté humaine, dégradation des mœurs, apostasie, sectes, séduction spirituelle, lois abdominales et contre natures votées par les nations, persécutions des disciples, les partisans de Yéshoua et de ses frères), qui nous permet de poser le bon diagnostic à savoir que le Messie est à la porte et ne tardera plus. Nous devons donc profiter de ce temps d’attente et de grâce pour affermir notre élection en étant fidèle jusqu’à la mort (Révélations.2: 10). Toutes les personnes de la génération témoin de ses signes ne disparaitront pas avant l’apparition du signe du Fils de l’homme. Le doute n’est pas permis, cette parole s’accomplira certainement parce que le Seigneur veille sur sa parole pour l’accomplir dans les moindres détails selon qu’il est écrit dans Psaumes 119 : 89 : A toujours, ô Eternel ! Ta parole subsiste dans les cieux.

Matthieu 24 : 36 Quant au jour et à l’heure, personne ne les connaît, pas même les anges du ciel, [ni même le Fils]: mon Père seul les connaît. Personne ne connaît le jour et l’heure du retour du Seigneur, même si les signes qu’Il a donnés Lui-même permettent de situer la période. Mais l’Eternel Dieu est souverain et le dernier mot Lui appartient. Plusieurs personnes ont essayé d’avancer des dates qui se sont toutes avérées fausses, la dernière date était le 14-15 septembre 2016. Le Seigneur Yéshoua dans sa grâce nous a donné suffisamment de signes pour que ses élus puissent se préparés à sa rencontre. Dans les plus anciens manuscrits (septante, vulgate) et dans les versions Martin et Ostervald, la phrase « ni le Fils » n’y figure pas. Est-ce un ajout récent ? Même la version Segond 21 la met en parenthèse.  Cette absence de « ni le Fils » est conforme à l’attitude du Fils envers le Père auquel il reste soumis. Il n’a pas besoin de donner cette précision puisqu’Il vit dans une obéissance parfaite au Père et ne faisait que ce qu’IL voit faire au Père. Le Seigneur Yéshoua, par ce verset veut nous faire comprendre simplement que son retour dépend de la seule volonté du Père comme  lorsqu’Il a été à la croix (Matthieu 26 :39 ; Philippiens2 : 8 ; Hébreux 5 : 7-8 ; Jean 5 : 19 ; 1Corinthiens 15 :28).

Matthieu 24.37 – 41 Ce qui est arrivé à l’époque de Noé arrivera de même au retour du Fils de l’homme. En effet, dans les jours précédant le déluge, les hommes mangeaient et buvaient, se mariaient et mariaient leurs enfants, jusqu’au jour où Noé est entré dans l’arche. Ils ne se sont doutés de rien jusqu’à ce que le déluge vienne et les emporte tous. Il en ira de même au retour du Fils de l’homme. Alors, deux hommes seront dans un champ: l’un sera pris et l’autre laissé; deux femmes moudront à la meule: l’une sera prise et l’autre laissée.

De nos jours, les maux qui prédominaient à l’époque de Noé (et de Lot) sont légions…… il vous suffit de lire les journaux ou de se connecter aux différents médias et réseaux sociaux où la majorité de nos contemporains s’efforcent à transformer le mal en bien et le bien en mal : méchanceté, violence (sa banalisation), incrédulité, intrusions démoniaques dans tous les domaines de la vie humaine, banalisation de pratiques spirituelles non scripturaires, immoralité et abomination sexuelles (bientôt le mariage pour tous sera étendu à nos amis les bêtes…..déjà en Allemagne vous pouvez vous réserver une chienne sur des sites spécialisés). Les années se suivent et ne se ressemblent pas, mais l’humanité continue de vaquer à ses occupations sans se soucier de « la voix de celui qui crie » selon qu’il est écrit dans Marc 1.15 Il disait: Le temps est accompli, et le royaume de Dieu est proche. Repentez-vous, et croyez à la bonne nouvelle du Messie Yeshoua.

Je suis persuadé qu’il y a un message  des temps derniers comme lors de la première venue de Yéshoua où le message était axé sur la repentance et le pardon des péchés ; Peut-être que le message est le même puisque « Dieu ramène ce qui est passé » : un retour à Dieu  s’avère donc  nécessaire avant « l’arrivée des jours mauvais ». Matthieu 3.1 -2 A cette époque-là parut Jean-Baptiste, qui prêchait dans le désert de Judée.
Il disait: «Changez d’attitude, car le royaume des cieux est proche.»

Matthieu 4.17 Dès ce moment Jésus commença à prêcher, et à dire: Repentez-vous, car le royaume des cieux est proche.

Actes 2.38 Pierre leur dit: Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus-Christ, pour le pardon de vos péchés; et vous recevrez le don du Saint-Esprit.

Actes 3.19 Repentez-vous donc et convertissez-vous, pour que vos péchés soient effacés,

Aujourd’hui, le message du retour à l’Eternel Dieu au travers du Messie est complétement relégué dans les oubliettes au profit de «  paroles qui chatouillent agréablement leurs oreilles » : prospérité, bien être et développement personnel, puissance, plûmes d’anges, dents en or et autre miracles qui ne sont pas à la gloire du Seul vrai Dieu, l’Eternel le Dieu d’Israel. Noé et sa famille ont été les seules personnes rescapées du Déluge, de la même manière le Seigneur Yéshoua fera le tri par ses anges dans les temps derniers. Les uns seront épargnés et les autres condamnés.

Matthieu 24.42 – 44  Restez donc vigilants (ou éveillés), puisque vous ignorez à quel moment votre Seigneur viendra. Vous le savez bien, si le maître de la maison savait à quelle heure de la nuit le voleur doit venir, il resterait éveillé et ne laisserait pas percer les murs de sa maison. C’est pourquoi, vous aussi, tenez-vous prêts, car le Fils de l’homme viendra à l’heure où vous n’y penserez pas. Nous devons donc rester éveillés avec nos  « reins ceints, nos souliers aux pieds, et notre bâton à la main ». L’attente dans la prière  tout en menant une « vie digne du salut en Lui » est plus que nécessaire pour échapper au tourbillon qui approche et au « destructeur qui  s’avance comme les nuées »

Matthieu 24.45 »Quel est donc le serviteur fidèle et prudent que son maître a établi responsable des gens de sa maison pour leur donner la nourriture en temps voulu?

Dans  les versets qui vont suivre, le Seigneur Yeshoua explique une réalité des temps derniers par une histoire imagée en partant d’une situation de la vie quotidienne. Cette histoire nous permet de mieux connaitre le Seigneur et de comprendre ce qu’IL  attend de certains serviteurs qui sont appelés à servir d’autres serviteurs « les gens de sa maison ». Elle nous permet aussi de revoir notre façon de servir, de penser et d’agir avec efficacité  dans les temps derniers. Le Seigneur a suscité et qualifié  pour les temps derniers des personnes nées d’en haut  spécialement équipées par Lui en dons et en ministères pour servir l’Eglise qui est sa maison. Ses frères et sœurs sont appelés et choisis par le Seigneur pour être ses serviteurs et servantes c’est-à-dire ses esclaves. Ils faisaient partis de l’ensemble des serviteurs, mais Il leur a donné des noms de serviteurs selon qu’il est écrit  dans Luc 6.13  « …. il appela ses disciples, et il en choisit douze, auxquels il donna le nom d’apôtres…. ». Le serviteur appartient au maître et a toute sa confiance. Il a accès à Lui,  vit dans sa proximité et reçoit des ordres de Lui. Le maître le décrit comme fidèle c’est-à-dire soumis, à l’écoute et vivant dans une obéissance totale. La fidélité (renvoie à dévoué, attaché à quelqu’un, constant dans ses sentiment habitudes, conforme à la vérité, exactitude, qui ne manque pas à sa promesse, qui ne trahit pas un serment, qui n’est altéré avec le temps) et la prudence (qui agit de manière à éviter toute erreur, qui réfléchit aux conséquences de ses actes) englobent au fait  le fruit de l’Esprit. C’est pour cela que Le Seigneur Yéshoua lui a donné des responsabilités sur les autres. En faisant un examen attentif de ce serviteur, nous voyons qu’il ressemble « un peu »  à son maître, comme le Seigneur (nommé fidèle et véritable) le rappelle  dans les évangiles : le serviteur accompli sera comme son maître. La mission de ce serviteur établi sur les autres  est claire : donner la nourriture aux autres serviteurs.  C’est-à-dire des enseignements inspirés  destinés à combler un manque, remplir une mission ou faire grandir selon qu’il est écrit dans Esaïe 55 : 11 « ……… ma parole, celle qui sort de ma bouche: elle ne revient pas à moi sans effet, sans avoir fait ce que je désire et rempli la mission que je lui ai confiée ». Il n’y a pas de place à l’improvisation, ni à une « cuisine personnelle », mais le serviteur responsable donne exactement ce que le Seigneur  lui a dit de donner aux autres. Cet enseignement spécifique ou message est apporté en temps et en heure pour préparer et donner de la force aux « gens de la maison du maître » c’est-à-dire à l’Eglise, le corps du Messie pour l’œuvre pour laquelle elle a été appelée dans les temps derniers. Les  messages de ses serviteurs de la « onzième heure » sont donnés au bon moment pour faire  avancer et préparer ceux qui sont fidèles à Yéshoua et attendent son retour.  Ces personnes appelées  et établi sur les autres doivent développer une vie de proximité avec le Seigneur  afin de pouvoir  « donner la nourriture au temps convenable » non pas avant ou après selon qu’il est écrit dans Proverbes 15.23 « qu’une parole dite à propos est agréable » et dans Proverbes  25.11 « Des pommes d’or sur des ciselures d’argent, telle est une parole dite à propos ». Cette nourriture qui est la parole révélée  de Dieu n’est pas donné en tout temps mais à des moments jugés favorables par le Seigneur Yéshoua et  qu’Il a Lui-même  défini de peur que  certains membres de la maison ne les foulent aux pieds selon qu’il est écrit dans  Ecclésiastes 10 : 16  et 6 : 17 « Quel malheur pour un pays d’avoir pour roi un enfant, et des ministres qui passent tout leur temps à manger!  Il est heureux, le pays qui a pour roi un fils de notable, et des ministres qui mangent au bon moment! Ils le font pour reprendre des forces, et non pour boire comme des ivrognes ». De nos jours, on trouve toute sorte d’enseignements, de message, de doctrines et de révélations aussi diverses que contradictoires, mais déclarés comme venant du même  Esprit. Frères et sœurs, ne nous  laissons pas entraîner par des doctrines diverses et étrangères; car il est bon que notre cœur soit affermi par la grâce, et non par des aliments qui n’ont servi de rien et qui ne nous amènent pas à une connaissance véritable du Seigneur Yéshoua. Peu de messages sont véritablement  oints d’Esprit et de feu de nos jours, il suffit d’examiner les fruits portés par ceux qui enseignent et ceux qui les écoutent.

Jérémie 5.31 « Les prophètes prophétisent avec fausseté, Les sacrificateurs dominent sous leur conduite, Et mon peuple prend plaisir à cela. Que ferez-vous à la fin? ».

Michée 3.5 «  Ainsi parle l’Eternel sur les prophètes qui égarent mon peuple, Qui annoncent la paix si leurs dents ont quelque chose à mordre, Et qui publient la guerre si on ne leur met rien dans la bouche ». Frères, les temps sont presque consommés, le monde chrétien possède beaucoup de connaissance, de bibliothèques, d’universités , de prédicateurs et de moyens de diffusions impressionnants, mais les chrétiens restent des serviteurs impuissants d’un Dieu Tout –Puissant alors qu’il a suffi à Pierre, l’apôtre, un message donné au moment convenable sous l’inspiration de l’Esprit pour ramener cinq mille âmes dans le royaume de l’Eternel -Dieu .

Matthieu 24.46 -47 Heureux le serviteur que son maître, à son arrivée, trouvera occupé à son travail! Je vous le dis en vérité, il l’établira responsable de tous ses biens. Le Seigneur récompense toujours la fidélité de ses serviteurs ! Le serviteur humble (il est au service des autres serviteurs) et fidèle (il n’a pas trahit son maitre) est récompensé et élevé selon qu’il écrit « l’humilité précède la gloire ».

Matthieu 24.48 -49 Mais si c’est un mauvais (hypocrite) serviteur, qui se dit dans son cœur ‘Mon maître tarde à venir’, s’il se met à battre ses compagnons, s’il mange et boit avec les ivrognes…. Le serviteur hypocrite (ne montre pas au maître ce qu’il mijote  dans cœur, qui a un zèle amer) accepte la mission. Mais dès que son maître « tourne le dos », il abandonne sa fonction de serviteur et s’arroge le droit de dominer sur les autres. Il usurpe (par orgueil) en quelque sorte la place de son maître et se permet même de brutaliser les autres serviteurs. Au lieu de servir « la nourriture au moment convenable », il mange d’abord et se lie  même d’amitié avec des « ivrognes » à l’extérieur de la maison, c’est-à-dire avec des personnes intempérantes, charnelles, incontrôlables, insoumises, et qui racontent n’importe quoi ! Proverbes 23.29- 32 Pour qui les «ah»? Pour qui les «hélas»? Pour qui les disputes? Pour qui les plaintes? Pour qui les blessures sans raison? Pour qui les yeux brouillés (par le vin). Pour ceux qui s’attardent auprès du vin, pour ceux qui vont déguster du vin mélangé. Ne regarde pas le vin parce qu’il est d’un beau rouge et qu’il fait des perles dans la coupe: il s’avale d’un trait et il finit par mordre comme un serpent, par piquer comme une vipère. Tes yeux auraient alors d’étranges visions et ton cœur exprimerait le dérèglement……». C’est ce que l’on constate aujourd’hui partout dans le monde où certains (faux) « serviteurs »  pensent plus à leur comptent en banque et à leur succès personnel qu’à l’œuvre du Seigneur.  D’autres  voulant régner  avant le Maitre manipulent et intimident  leurs ouilles pour mieux les dépouiller. Ils prononcent des paroles arrogantes  et violentent les vrais serviteurs du Maître qui sont appelés à triompher. Comme au temps du Prophète Jérémie, ses faux serviteurs « des nuées sans eaux » cherchent à calomnier et dénigrer les vrais serviteurs, cependant la Parole de Dieu se répandra de plus en plus, et le nombre des disciples augmentera selon qu’il est écrit  « Cette bonne nouvelle du royaume sera proclamée dans le monde entier pour servir de témoignage à toutes les nations…. ». Et « Car la terre sera remplie de la connaissance de l’Eternel, comme le fond de la mer par les eaux qui le couvrent ».

Matthieu 24.50- 51 le maître de ce serviteur viendra le jour où il ne s’y attend pas et à l’heure qu’il ne connaît pas. Il le punira sévèrement et lui fera partager le sort des hypocrites: c’est là qu’il y aura des pleurs et des grincements de dents. Le serviteur hypocrite a beau être vigilant et rusé, le retour du maître le surprendra. Sa punition est sans appel selon qu’il est écrit dans Matthieu 7.23 Alors je leur dirai ouvertement : Je ne vous ai jamais connus, retirez-vous de moi, vous qui commettez l’iniquité.

Soyons donc fidèles jusqu’à la mort et le Seigneur nous donnera la couronne de vie !!! Amen et Amen

LAYBT, 1er Octobre 2016

Laisser un commentaire