LA PIERRE DE BASE

Matthieu 21.42 – 43  Jésus leur dit: «N’avez-vous jamais lu dans les Ecritures: La pierre qu’ont rejetée ceux qui construisaient est devenue la pierre angulaire; c’est l’œuvre du Seigneur, et c’est un prodige à nos yeux ? C’est pourquoi, je vous le dis, le royaume de Dieu vous sera enlevé et sera donné à un peuple qui en produira les fruits. Cf Ps 118.22-23

C’est à l’Eternel Dieu bâtir l’Eglise ainsi que ta vie. Lui seul connait les pierres qu’il faut à la place qu’il faut puisqu’Il est « l’architecte et le constructeur ». Il sait surtout où mettre la pierre de fondement et la pierre angulaire qu’est Jésus ( Yéshoua) pour soutenir toute l’édifice et éviter qu’elle ne s’effondre au moindre coup de vent que sont la souffrance, les épreuves et les tentations….Nous devons donc collaborer avec Lui comme des ouvriers « inutiles » pour en faire un édifice merveilleux selon qu’il est écrit dans 1Corinthiens 3.9 Car nous sommes ouvriers avec Dieu. Vous êtes le champ de Dieu, l’édifice de Dieu.

La vie que l’Eternel Dieu conçoit et construit est solide et inébranlable malgré les soucis, les épreuves et les attaques de l’ennemi de nos âmes. Cette vie en Yéshoua est bien proportionnée, agréable, stable et suscite la louange à Dieu selon qu’il est écrit dans Matthieu 5.16 Que votre lumière luise ainsi devant les hommes, afin qu’ils voient vos bonnes œuvres, et qu’ils glorifient votre Père qui est dans les cieux. Laissons l’Eternel Dieu modeler nos vies et « toute chose travaillera à notre bien », sinon nous risquons d’aller au naufrage et de faire une œuvre vaine comme le décrit le Psaumes 127 : 1 Si une maison n’est pas construite par l’Eternel, ceux qui la construisent travaillent inutilement ; si une ville n’est pas gardée par l’Eternel, celui qui la garde veille inutilement. Plusieurs chrétiens ont déjà fait naufrage par rapport à la foi en voulant faire « les choses » par eux-mêmes avec plus ou moins de succès. Ils ont bâti sans la guidance de l’Esprit-Saint, leur vie, leur ministère, leur œuvre, leur dénominations ….. A la fin leurs œuvres s’écrouleront comme un château de carte ou bruleront comme de la paille. Il est vrai qu’il existe des « églises-entreprises » chrétiennes qui ont accumulé beaucoup de richesses, de biens immobiliers, et qui font beaucoup de miracles. Elles rencontrent certes de vrais succès, mais qu’en est-il dans les lieux célestes ? Ces « leaders » n’hésitent pas à décrire leur entreprise « évangélique » comme leur propriété personnelle.

Ma sœur, mon frère, je t’exhorte à laisser l’Eternel Dieu bâtir ta vie, tes dons et ton ministère. L’Eglise est le corps de son Fils, le Messie Yéshoua, c’est son œuvre, laisse – Le donc faire cette œuvre jusqu’à la fin pour qu’Il l’amène à la perfection. Ne rejette pas la pierre angulaire comme les « pharisiens » en voulant prendre la place de « l’architecte et du constructeur ». Persister à faire ta volonté, et le Seigneur Yéshoua te rejettera à la fin malgré les prodiges et les œuvres que tu penses avoir fait ici-bas en son Nom. Ne prends pas le risque de s’entendre dire ouvertement : « Je ne vous ai jamais connus. Eloignez-vous de moi, vous qui commettez l’iniquité ! » Matthieu 7 : 23. Dans ce verset tu as remarqué que ces ouvriers recalés le sont à cause de leur iniquité pas à cause de leurs péchés même si toute iniquité est un péché en général ! Néanmoins l’iniquité (anomia en grec)  fait référence au mépris  de l’Eternel, ceux qui ne craignent pas l’Eternel Dieu et qui violent volontairement la loi et la justice malgré les années passées dans l’œuvre.

Laurent Anoumou, octobre 2016

Laisser un commentaire