LU POUR VOUS:

En parcourant par hasard ( si le hasard existait ce serait par hasard) le petit livre du frère Derek Prince  » Divorce et remariage », je tombe sur le commentaire suivant: Quelle était la seule condition permettant le divorce? C’était l’immoralité sexuelle. Le mot grec est « porneia ». Nous pourrions consulter des lexiques et des dictionnaires grecs, mais nous n’avons pas besoin de sortir du cadre du Nouveau Testament pour réaliser qu’il est question de toute forme immoralité sexuelle ; qu’il s’agisse de personnes mariées ou non, de sexe opposé ou non, tout est compris dans le mot « porneia ». Prenons quelques exemples. Dans Actes 15:20, il est décidé par le conseil de Jérusalem que les païens qui viendraient à Yeshoua ne seraient pas tenus d’observer la loi de Moïse, mais qu’ils devraient s’abstenir de quatre choses « ……qu’on leur écrive de s’abstenir des souillures des idoles, de l’impudicité, des animaux étouffés et du sang » Voilà qui est très important pour nous qui ne sommes pas juifs, la loi mosaïque étant encore valable actuellement dans ces domaines. Je ne sais pas si vous avez déjà remarqué cette liste; beaucoup de chrétiens l’ignorent. Vous constaterez que l’impudicité vient en deuxième place. Il est clair que le conseil de s’abstenir de l’immoralité sexuelle s’adresse à ceux qui sont mariés et pas uniquement à ceux qui ne le sont pas ; sinon, ce serait ridicule ! La première chose dont il fallait s’abstenir était l’idolâtrie, les deux dernières étaient de consommer des animaux étouffés ou des aliments faits avec du sang. Il me semble que de nombreux chrétiens ne réalisent pas que c’est interdit. Pourquoi est-il interdit de manger un animal qui a été étouffé ? Parce que le sang est resté à l’intérieur ; il faut saigner l’animal et laisser le sang s’écouler. Le boudin et les aliments de ce genre SONT MIS AU MÊME PLAN QUE L’IMMORALITÉ SEXUELLE. J’espère que je ne choque personne, mais c’est ainsi. Derek Prince.

Laisser un commentaire