L’ETERNEL A SECOURU!

2 CHRONIQUES 15: 1-151 Azariahou, fils d’Oded, fut saisi de l’inspiration divine. 2 Il sortit au devant d’Asa et dit: « Ecoutez-moi, Asa et tout Juda et Benjamin! L’Eternel est avec vous, lorsque vous êtes avec lui; si vous le recherchez, il vous sera accessible; mais si vous l’abandonnez, il vous abandonnera. 3 Or, Israël a vécu de longs jours, sans avoir ni vrai Dieu, ni prêtre pour enseigner, ni Loi. 4 Seulement, quand le malheur l’accablait, il revenait à l’Eternel, Dieu d’Israël, et avait recours à lui, qui les accueillait. 5 En ces temps [d’impiété], il n’y avait nulle sécurité pour les allants et venants, tant était grande l’anarchie parmi tous les habitants de ces contrées. 6 Un peuple était écrasé par un autre peuple, une ville par une autre ville, car Dieu les mettait en désarroi par toute sorte de calamités. 7 Vous donc, soyez fermes, ne laissez pas défaillir vos bras, car il y aura une récompense pour vos efforts! » 8 Asa, ayant entendu ces paroles, cette prophétie du prophète Oded, en fut encouragé. Il fit disparaître les impures idoles de tout le pays de Juda et de Benjamin et des villes qu’il avait conquises dans les monts d’Ephraïm, et il restaura l’autel du Seigneur, placé devant le portique de l’Eternel. 9 Il rassembla tout Juda et Benjamin et ceux d’Ephraïm, de Manassé et de Siméon qui étaient venus séjourner parmi eux; de fait des gens d’Israël s’étaient ralliés à lui en grand nombre, en voyant que l’Eternel, son Dieu, était avec lui. 10 Ils s’assemblèrent à Jérusalem le troisième mois de la quinzième année du règne d’Asa. 11 Ce jour-là, ils sacrifièrent à l’Eternel, sur le butin qu’ils avaient amené, sept cents têtes de gros bétail et sept mille brebis. 12 Ils promirent, par un pacte solennel, qu’ils auraient recours à l’Eternel, Dieu de leurs pères, de tout leur cœur et de toute leur âme, 13 et que quiconque n’aurait pas recours à l’Eternel, Dieu d’Israël, serait puni de mort, petit ou grand, homme ou femme. 14 Ils en firent le serment au Seigneur à haute voix, en poussant des acclamations et au son des trompettes et des cors. 15 Tout Juda fut en joie à propos de ce serment, car ils l’avaient prêté de tout cœur, et c’est de toutes les forces de leur volonté qu’ils avaient cherché Dieu et, par conséquent, trouvé. Aussi le Seigneur leur assura-t-il le repos de toute part.

Laisser un commentaire