AMENER TOUTE PENSEE CAPTIVE AU MESSIE.

2 Corinthiens 10 : 3 – 6. Car quoique nous marchions dans la chair, nous ne combattons point selon la chair. En effet, nos armes de guerre ne sont pas charnelles, mais elles sont puissantes en Dieu, pour renverser les forteresses, pour détruire les raisonnements et toute hauteur qui s’élève contre la connaissance de Dieu, ET POUR AMENER TOUTE PENSEE CAPTIVE A L’OBEISSANCE DE CHRIST ; Et nous sommes prêts à punir toute désobéissance, lorsque votre obéissance sera complète.

Nous, croyants en Christ Jésus,  possédons des armes de guerre puissantes en Dieu, peut être de la même puissance que la puissance que le Père a déployé pour ressusciter son Fils. Ces armes ont la puissance nécessaire pour renverser les forteresses de l’ennemi de nos âmes, pour détruire les raisonnements humains et toute philosophie ou conception humaine, qui peut  se dresser contre la propagation de la Parole de Dieu.

Alors, pourquoi  sommes nous si limités  et sommes nous devenus des serviteurs impuissants d’un Dieu Tout-Puissant ??.

Ces armes de guerre (Ephésiens 6 : 11-17), ont la capacité d’amener par la puissance de l’Esprit Saint tout être humain par le renouvellement de sa pensée,  à obéir à Dieu comme Christ la fait.

Nous savons tous qu’il y a une relation étroite entre la pensée, les émotions et le comportement, ce qui fait que si la pensée d’une personne est « capturée » par le Saint-Esprit tout son être l’est aussi et cela se manifeste au niveau de ses émotions et de son comportement puisque tout notre être              ( esprit, âme et corps),  doit être conservé pur jusqu’à l’avènement du Seigneur Jésus .

La pensée humaine, selon moi,  procède de l’esprit (pneuma), les émotions de l’âme (psyché) et  de nos sens (soma).  L’âme a pris vie au contact de l’esprit de vies insufflé par le Créateur dans le corps  de l’Adam.

Avant la chute,  Adam communiquait avec l’Esprit de Dieu par son esprit qui  à son tour contrôlait son âme,  puis l’âme alimentait  le corps (espritàâmeàcorps). Mais avec la chute,  cet équilibre s’est inversé (corps àâmeà esprit), l’esprit est passé sous le contrôle de l’âme et l’âme sous le contrôle du corps c’est-à-dire des cinq sens. Ces différentes parties de l’être humain sont tellement intriqués que le contrôle d’une seule permet de contrôler les autres parties

Les  armes spirituelles  que l’Eternel Dieu  tient à la disposition de tous ses enfants (les vrais !!!), réussissent à faire ce qu’aucune psychothérapie ne réussit à faire. Elles sont capables de changer tout être humain qui  accepte Jésus comme son sauveur, en brisant l’emprise de l’âme déchue sur l’esprit, selon qu’il est écrit : Car la parole de Dieu est vivante, et efficace, et plus pénétrantes qu’aucune épée à deux tranchants, perçant jusqu’à diviser l’âme de l’esprit, des jointures et des moelles, et jugeant des pensées et des intentions du cœur. Hébreux 4 : 12.

Le but ultime de ce changement de mentalité ou de personnalité est d’amener cette personne « captive » à être (soyez mes imitateurs comme je le suis aussi  de Christ 1 cor 11 :1 ; phi3 :17) et à marcher comme Christ, dans une obéissance parfaite au Père qui se résume à :

Bien qu’étant Fils, a appris l’obéissance par les choses qu’il a soufferte. Hébreux 5 : 8

Et que je ne fais rien de moi-même, mais je dis les choses comme mon Père me les a enseignées. Jean 8 : 28

Parce que Je fais toujours ce qui Lui est agréable Jena 8 : 29

Mais le Père qui demeure en moi, fais Lui-même les œuvres que je fais. Jean 14 : 10.

Nous voyons donc que cette puissance régénératrice de la pensée  devrait nous amener à une relation de proximité avec Christ et à une relation de dépendance, c’est la clé du vrai réveil. Le Seigneur Jésus ne nous baptisera pas du « réveil », Il nous a déjà baptisé du Saint-Esprit et renouveler notre « homme intérieur ».

Personnellement, je pense que prier pour le réveil est une erreur, il ne nous tombera pas « dessus » comme beaucoup de chrétiens l’espèrent, mais nous devons tous reconsidérer notre relation au Père dans la repentance et dans l’humilité. La vie chrétienne n’est pas une religion mais une relation  avec le Père des esprits. Ainsi si de chaque croyants en Jésus, coule une « source  d’eau vive », dont la jonction  transformera ses sources en un torrent impétueux, alors le Réveil jaillira.

Ecoutons la fin du discours : Soyez donc des imitateurs de Dieu, puisque vous être ses enfants bien aimés ; Et marchez dans l’amour (agapé), comme Christ qui nous a aimés, et s’est offert Lui-même à Dieu pour nous en offrande et en sacrifice d’agréable odeur. Ephésiens 5 : 1-2

LAYBT

Laisser un commentaire