TU NE PROCRASTINERAS PAS!

Josué 18 : 1- 28

1 Toute l’assemblée des Israélites se réunit à Silo, et ils y installèrent la tente de la rencontre. Le pays leur était soumis. 2 Il restait sept tribus israélites qui n’avaient pas encore reçu leur héritage. 3 Josué dit aux Israélites : « Jusqu’à quand négligerez-vous de prendre possession du pays que l’Eternel, le Dieu de vos ancêtres, vous a donné ? 4 Choisissez trois hommes par tribu, pour que je leur confie une mission. Ils se lèveront, parcourront le pays, traceront un plan en vue du partage et reviendront vers moi. 5 Ils diviseront le pays en sept parts. Juda restera dans son territoire au sud et la famille de Joseph restera dans son territoire au nord. 6 Quant à vous, vous tracerez un plan du pays en sept parts et vous me l’apporterez ici. Je procéderai à un tirage au sort pour vous devant l’Eternel, notre Dieu. 7 Toutefois, il n’y aura pas de part pour les Lévites au milieu de vous, car leur héritage, c’est la fonction de prêtres de l’Eternel. En outre, Gad, Ruben et la demi-tribu de Manassé ont reçu leur héritage, que Moïse, serviteur de l’Eternel, leur a donné de l’autre côté du Jourdain, à l’est.» 8 Lorsque ces hommes se levèrent et partirent pour tracer un plan du pays, Josué leur donna cet ordre: «Allez parcourir le pays, tracez-en un plan et revenez vers moi. Je procéderai alors à un tirage au sort pour vous devant l’Eternel, à Silo.» 9 Ces hommes partirent, parcoururent le pays et en tracèrent, d’après les villes, un plan en sept parts dans un livre. Puis ils revinrent vers Josué dans le camp à Silo. 10 Josué procéda pour eux à un tirage au sort à Silo devant l’Eternel et il partagea le pays entre les Israélites en donnant à chacun sa portion………..

Les Hébreux, après moult péripéties, rentre enfin dans son héritage !!! L’Eternel dans sa grâce a combattu pour eux, a pris soin d’eux et a défini les limites de chaque tribu. Cependant, comme certains descendants de Joseph, sept tribus n’ont pas pris possession de leur héritage à la fin de la pacification du pays de Canaan. Le texte ne le dit pas explicitement mais plusieurs années se sont déjà écoulées entre le chapitre 17 et 18, la tente d’assignation a été érigée à Silo pour le culte à l’Eternel, la tribu de Ruben, de Gad et la demi tribu de Manassé sont retournées en Galaad après avoir aidé leurs frères dans la conquêtes du pays de Canaan……et la paix régnait dans tout le pays. L’Eternel a honoré sa promesse envers le peuple, néanmoins sept tribus (Benjamin, Siméon, Zabulon, Issacar, Aser, Nephtali, et Dan) tardèrent et négligèrent de « prendre possession du pays que l’Eternel, le Dieu de leurs ancêtres, leur a donné ».

Attitude étonnante !

Elles sont paralysées peut-être par la peur, car les cananéens ont une armée équipée de chars en fer.

La peur, apparue avec la chute d’Adam, nous éloigne de Dieu et de ses objectifs selon qu’Il est écrit dans Genèse 3 : 10 : Il répondit : «J’ai entendu ta voix dans le jardin et j’ai eu peur, parce que j’étais nu. Alors je me suis caché ». L’Eternel a dit à Adam et Eve de cultiver le jardin et de dominer sur sa création, mais la peur née avec le péché les a amenés à se « cacher » de l’Eternel et à rater le but pour laquelle ils ont été mis dans le jardin. L’Eternel, connaissant le cœur humain, a pris donc soin de rassurer les Israélites bien avant le début des hostilités : Deutéronome 3 :32 « N’ayez pas peur d’eux, car l’Eternel, votre Dieu, combattra lui-même pour vous ». Cependant, le peuple paralysé par la peur n’est pas parvenu à éliminer tous les Cananéens, alors qu’il leur suffit de se présenter au combat pour gagner ! L’Eternel leur Dieu, le Dieu Tout Puissant ayant déjà vaincu pour eux.

La peur paralyse notre foi et nous pousse à douter de la Parole de Dieu (Elohim = Le Maître de toutes les forces). Mon frère, ma sœur, le Seigneur Jésus « Yeshoua », ton Seigneur a vaincu le monde ! Pourquoi tardes-tu à mettre en action ta foi ?

Pourquoi tardes-tu à vivre en vainqueur ?

Pourquoi négliges-tu à prendre possession de ton héritage ?

Ephésiens 1 : 3 Béni soit Dieu, qui est le Père de notre Seigneur Jésus-Christ, qui nous a bénis de toute bénédiction spirituelle dans les lieux célestes en Christ.

En effet, l’Eternel dans sa grâce nous a donné aux temps marqués Yeshoua le Messie et par la foi en Lui nous héritons de Lui selon qu’il est écrit dans Galates 3 :29 « Et si vous êtes du Messie, vous êtes donc la postérité d’Abraham, et les héritiers selon la promesse » et dans Romains 8 :17 « Et si nous sommes enfants, nous sommes aussi héritiers ; héritiers de Dieu, et cohéritiers du Messie ; si toutefois nous souffrons avec lui, afin que nous soyons aussi glorifiés avec lui ».

L’Eglise institutionnelle est à bout et peine à produire de vrai disciple de Yeshoua parce qu’elle a négligé de prendre possession de toute la Parole de Dieu ! Selon le bénéfice recherché, certaines parties de la Bible sont relativisées avec la fameuse question de l’ennemi à Eve : Dieu a-t-il réellement dit ? Les disciples de Yeshoua en leur qualité d’héritiers doivent se mettre en action et exercer leur foi (allez et faites… a dit le Seigneur dans Matthieu) ! L’héritage ne va pas leur tomber dans la main en croisant les bras comme les sept tribus qui ne sont rentrées dans leur héritage malgré la promesse, elles sont restées l’arme au pied, attendant que l’Eternel fasse la conquête à leur place. Le Seigneur Yeshoua n’a -t-il pas dit de « chercher, demander et de frapper » ? Sans  effort de la foi et la prière nous n’aurons rien selon qu’il est écrit dans Hébreux 11 : 33  « Par la foi, ils ont vaincu des royaumes, exercé la justice, obtenu la réalisation de promesses, fermé la gueule de lions… ».

Tout est en Yeshoua (L’Eternel sauve), l’Eternel ne nous a pas donné plusieurs sauveurs, Il n’a pas de plan B ! Il nous a donné Yeshoua en qui habite « toute plénitude » et « toute bénédiction ». Celui donc qui, a le Messie (Christ) Yeshoua, a accès à tout. Alors mon frère, ma sœur, pourquoi mets-tu ta confiance dans des hommes aussi charismatiques qu’ils soient, ils ne peuvent combler ta soif du Seigneur.

Va donc à Lui tel que tu es,

Demande à le connaitre tel qu’il est, tel qu’IL s’est révélé aux anciens,

Tu établiras avec Lui une relation vivante,

Tu pourras ainsi fonctionner en Lui  et comme Lui selon qu’il est écrit dans Matthieu 17 : 20 «…..si vous aviez de la foi comme un grain de moutarde, vous diriez à cette montagne: Transporte-toi d’ici là, et elle s’y transporterait, et rien ne vous serait impossible ».

Prenons donc courage, nous aurons à souffrir, mais le Seigneur Jésus a vaincu le monde !

Peut-être ont –elles « d’autres chats à fouettés ? »

Les sept tribus sont simplement occupées à autre chose et ont un ou plusieurs raisons pour désobéir à l’Eternel Dieu. Le Seigneur Yeshoua dans Luc 9 : 59-62 et 14 : 17-20, a décrit des gens qui ont des « arguments »  et des « alibis » pour refuser de s’engager de suite avec Lui ou qui pour des raisons « valables » ont refusé de répondre à son appel  le jour « j ». Et toi quelles sont tes excuses ou tes raisons qui t’empêchent d’obéir promptement à ton Seigneur ? Souffres-tu de procrastination spirituelle ?

Yeshoua lui répondit : « Celui qui met la main à la charrue et regarde en arrière n’est pas fait pour le royaume de Dieu.»

 Les sept tribus sont certainement satisfaites de leur situation.

Les sept tribus ne se sont pas plaintes et se sont accommodées de leur situation, sauf Josué, soucieux de faire entrer chaque tribu dans son héritage comme l’Eternel le lui a demandé à la mort de Moïse, serviteur de l’Eternel. Poussé par L’Eternel qui veille sur sa Parole pour l’accomplir, Josué a demandé aux membres des sept tribus de dresser le plan de ce qui reste du pays de Canaan en vue du partage et c’est ce qui a été fait.

Les sept tribus restantes n’ont pas voulu faire plus d’effort puisqu’elles sont déjà sur la terre de la promesse. Or l’objectif de l’Eternel n’est pas seulement que le peuple rentre en Canaan mais que chaque tribu occupe une place donnée et fonctionne selon les déclarations prophétiques de Jacob et de Moïse. De même l’objectif de l’Eternel Dieu n’est pas seulement que les personnes nées de nouveaux s’ajoutent à l’Eglise mais que ses personnes fonctionnent selon le « projet bienveillant qu’il avait formé dans le Messie » et « conformément aux décisions de sa volonté ».   Dans Ephésiens 4 et 1 Corinthiens 12, l’Eglise est décrite comme le corps du Messie, formée de plusieurs membres et ayant des fonctions différentes. Ainsi nous tous qui sommes dans le corps, nous sommes exhortés à chercher dans la prière la révélation de notre fonction (Dons, Opérations et Ministères) afin de remplir convenablement notre service ou   notre ministère dans l’Eglise, de développer nos dons et de d’exécuter avec zèle nos œuvres ou opérations pour le bien de tous (1 Corinthiens 12 : 4-7). Le Seigneur nous a choisi, puis nous a établi, afin d’être utile aux autres selon qu’il est écrit dans Jean 15 :16 « Ce n’est pas vous qui m’avez choisi, mais c’est moi qui vous ai choisis, et qui vous ai établis, afin que vous alliez, et que vous portiez du fruit, et que votre fruit soit permanent ; et que ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous le donne ». Je nous rappelle que les fruits d’un arbre ne sont pas pour l’arbre mais pour les autres.  Ainsi « Mon Père sera glorifié, si vous portez beaucoup de fruit, et vous serez mes disciples » Jean 15 : 8.

C’est l’Eglise toute entière qui a le sacerdoce selon 1Pierre 2 : 9 et non une seule personne, ayant la primauté sur les autres frères et sœurs « Mais vous, vous êtes la race élue, la sacrificature royale, la nation sainte, le peuple acquis, pour annoncer les vertus de celui qui vous a appelés des ténèbres à sa merveilleuse lumière… ».  Alors comment comprendre l’inaction de certains croyants, assis passivement sur des chaises ou sur des bancs chaque dimanche ? Il n’y a pas de professionnel de la Parole de Dieu, ni de techniciens de la Parole, il n’y a que des enfants de Dieu dans lequel IL opère toutes choses selon 1 corinthiens 12. C’est à dessin que l’Esprit Saint a utilisé le corps humain comme image de l’Eglise car il n’y a jamais de hasard avec notre Dieu.  Yeshoua est la tête de l’Eglise, c’est-à-dire le chef ! Ce n’est ni le pasteur, ni l’apôtre, ni le prophète…. Le corps humain composé d’organes interdépendants fonctionne harmonieusement en même temps sans qu’un organe soit plus important que l’autre comme dans un orchestre. De même le corps du Messie composé de plusieurs membres (dans une église locale) devrait fonctionner en harmonie, selon le fonctionnement (ministère, don, opération…) dévolu à chacun sous la direction de l’Esprit- Saint (celui qui est né du Saint-Esprit est conduit par l’Esprit) et dans la crainte de Dieu. Beaucoup de croyants semblent satisfaits de l’organisation de l’église actuelle et de la manière de vivre l’église, alors que le système issu de la réforme qui établit une séparation entre un « clergé » décrit comme « plus proche » de Dieu et la masse « ignorante » est peu productif parce qu’il écrase le service, les dons et l’œuvre des autres qui sont maintenus (à dessein) dans un état passif. Si l’église institutionnelle pouvait fonctionner selon le modèle biblique, l’évangile serait déjà parvenu « jusqu’aux extrémités de la terre ».

Quels fruits portons-nous aujourd’hui ? 

Quels fruits portes-tu ? Des fruits dont tu te réjouisses ou dont tu rougisses ?

Certains croyants ne cherchent plus Dieu, mais ses bénédictions, ils se contentent du culte dominical et des rituels qui l’accompagnent. Ils ne portent aucuns fruits mais attendent d’être enlevés par le Seigneur qu’Ils n’ont pas laissé se servir d’eux durant leur vie. Comme Josué a exhorté les sept tribus à se lever, et à dresser le plan du pays pour le partage, le Seigneur Yeshoua (c’est le même prénom que Josué !) t’exhorte à abandonner ta passivité, ton inaction, ta peur et à te revêtir de l’armure du vrai combattant de la foi.

Sort des limites de ta dénomination et va au Seigneur Yéshoua qui te fera entrer dans l’héritage selon la mesure de ton don et de ton ministère.

Le Tirage au sort ?

Cette méthode pour faire connaître la volonté de Dieu est différente des pratiques actuelles usuelles dans les milieux ésotériques. La procédure nous est inconnue et la Bible ne fournit pas (à dessein) plus d’explication même si les apôtres l’avaient utilisé pour faire émerger le choix de l’Eternel pour remplacer Juda. Néanmoins, à l’époque Josué et Eleazar avaient probablement utilisé l’Urim et le Thummim ou l’Ephod. Cette méthode écarte toute intervention humaine et laisse tout le pouvoir à L’Eternel de faire le partage afin que chaque tribu soit placée dans un lieu spécifique en fonction du rôle qu’elle est appelée (par Dieu) à Jouer. La comparaison avec l’Église est évidente ! Nous devons donc apprendre à soumettre tout à notre Seigneur et Dieu avant nous y engager. Cela nous fera gagner du temps et nous n’en perdrons pas avec l’ennemi de notre âme.

Sache que c’’est au vainqueur qu’est réservé le trône ou la couronne !

Apocalypse 3 : 21 Celui qui vaincra, je le ferai asseoir avec moi sur mon trône, comme moi j’ai vaincu et me suis assis avec mon Père sur son trône.

Apocalypse 2 : 26 A celui qui vaincra, et qui gardera jusqu’à la fin mes œuvres, je donnerai autorité sur les nations.

Alors lève-toi et sème dès l’aurore !

Amen ! Viens Seigneur Yéshoua !

Laurent.

Laisser un commentaire