MEFIEZ-VOUS DES FAUX PROPHETES!

Ezéchiel 34 : 1 –  La parole de l’Éternel me fut adressée en ces termes: 2 Fils de l’homme, prophétise contre les pasteurs d’Israël; prophétise et dis-leur, aux pasteurs: Ainsi a dit le Seigneur, l’Éternel: Malheur aux pasteurs d’Israël, qui ne paissaient qu’eux-mêmes! 3 N’est-ce pas le troupeau que les pasteurs doivent paître? Vous mangiez la graisse, et vous vous revêtiez de la laine; vous tuiez ce qui était gras, vous ne paissiez point le troupeau! 4 Vous n’avez pas fortifié les faibles, vous n’avez pas guéri les malades, vous n’avez point bandé les blessées; vous n’avez pas ramené les égarées, et n’avez pas cherché les perdues; mais vous les avez dominées avec dureté et rigueur……7 C’est pourquoi, pasteurs, écoutez la parole de l’Éternel: 8 Je suis vivant! dit le Seigneur, l’Éternel, parce que mes brebis sont livrées au pillage, parce que, faute de pasteurs, elles ont été exposées à devenir la proie de toutes les bêtes des champs, que mes pasteurs n’ont pris nul souci de mes brebis, mais se paissaient eux-mêmes au lieu de faire paître mes brebis……

La pandémie  Covid -19 actuellement en cours a  bouleversé  l’équilibre du Monde, a mis à nu les failles du modèle civilisationnel mondialisé, déstructuré les infrastructures sanitaires des pays riches comme pauvres,  fragilisé nos certitudes, et  a créé partout l’angoisse avec  une surmortalité sciemment médiatisée. Elle a, en outre avec les mesures prises pour limiter la contamination, mis à mal l’Eglise organisée dans son fonctionnement et exposé les dérives longtemps gérés en vase clos  dans ces institutions dont certaines sont organisées comme des entreprises. Autre effet pervers de cette pandémie est la mise en place par plusieurs gouvernements du « tracking » pour suivre et surveiller les personnes malades.

Les Faux Bergers  et  l’argent

Les mesures prises pour limiter la contamination au coronavirus avec la fermeture des lieux de cultes semblent avoir créé de l’angoisse chez plusieurs responsables chrétiens qui régnaient  et dominaient en  maitre absolu sur des empires ecclésiastiques et financiers. Ces personnes le plus souvent autoproclamées du jour au lendemain privées de leurs « ouailles », sans le culte qui leur est rendu chaque dimanche par des milliers d’adeptes, « hypnotisés » incapables de se comporter comme des Béréens. Que ces « pasteurs », « prophètes », écoutent le diagnostic de L’Eternel Dieu, Celui qui sonde les cœurs « Vous mangiez la graisse, et vous vous revêtiez de la laine; vous tuiez ce qui était gras, vous ne paissiez point le troupeau! Vous n’avez pas fortifié les faibles, vous n’avez pas guéri les malades, vous n’avez point bandé les blessées; vous n’avez pas ramené les égarées, et n’avez pas cherché les perdues; mais vous les avez dominées avec dureté et rigueur ». Cette pandémie malgré le nombre élevé de morts a mis en exergue l’emprise de l’argent sur les dénominations et la cupidité de certains responsables qui  par crainte de se retrouver sans sous se sont tous rués sur les réseaux sociaux et sur leur site pour réclamer  dimes, offrandes et tutti quanti. C’est curieux de voir qu’après l’annonce des mesures de confinement, la première réaction de certaines « églises » est de mettre en place des permanences et des annonces sur leur site pour inciter les fidèles à payer les dimes et offrandes. Cela prouve (et  c’est Pavlovien) que ces organisations sont conditionnées par l’argent et ne placent pas leur confiance (foi)  en Celui qui pourvoit à tous nos besoins, l’Eternel Le Dieu Tout Suffisant. Certains sont allés jusqu’à décrire une « banque céleste » qui transférerait  des fonds sur le compte bancaire de celui qui continuera de donner pendant ce temps de crise.  D’autres (en Afrique) ont menacé de maudire et de « fermer le ciel » aux récalcitrants.

Au secours, les loups sont sortis du bois et ils sont nombreux !

Au lieu de s’organiser pour soutenir « la veuve »   et  «  l’orphelin », d’apporter le réconfort, d’assister dans la prière les brebis et de donner de la nourriture au troupeau au moment convenu, ils pensent d’abord à leur bien être alors que l’Ecriture nous recommande dans 1 Corinthiens 10 : 24 « Que personne ne cherche son avantage particulier, mais que chacun cherche celui d’autrui ». Ils se disent « ministre de Dieu » ou prennent d’autres titres  plus ou moins ronflants, oubliant qu’ils sont d’abord au service de l’Eternel Dieu et de son peuple. Se prenant pour des ministres comme on en trouve dans le Monde, ils veulent se servir au lieu de servir le peuple selon qu’il est écrit dans Ezéchiel 34 « mes bergers n’ont pris nul souci de mes brebis, mais se paissaient eux-mêmes au lieu de faire paître mes brebis… ».

Un frère écrivait justement au cours d’une discussion  « certains membres s’étonnent de ce qu’on leur demande de l’argent alors qu’ils sont temporairement sans sous…. La question est : qu’est ce qui importe en ce moment : le bien être spirituel des membres ou leur argent ? Ainsi certains de ces individus se démasquent par leur exigence à s’emparer de l’argent des membres »

Je ne mets pas tout le monde dans le même sac, mais nous pouvons constater que cette pandémie, et nous rendons gloire à l’Eternel Dieu pour cela, à exposer au grand jour   les faux bergers  et les loups ravisseurs en vêtement de brebis. Elle remet  en cause le modèle ecclésiastique actuel qui prend sa source à Rome  et doit amener les croyants en Jésus (Yeshoua) à réfléchir (Ecclésiaste 7 : 14  Au jour du bien-être, jouis du bien-être, et, au jour de l’adversité, prends garde…), sur la manière de faire église.   Je suis sûr que l’Eternel Dieu est en train de faire passer  l’Eglise au creuset afin de la dépouiller  des scories et des faux bergers. Que celui qui a des oreilles entende et que celui qui a des yeux lis !

La fausse prophétie

Nous savons tous que dans  les périodes de crise  l’être humain est plus fragile Il a du mal à réfléchir et accepte plus facilement les mesures les plus liberticides.  Cette pandémie et l’angoisse qui y est associée s’accompagne tous les jours de « prophéties » ou de « messages » plus ou moins contradictoires ou carrément mensongers mais présentés comme venant de l’Eternel Dieu. Or l’Ecriture  nous met en garde contre la recrudescence de faux prophètes qui pulluleront dans les temps derniers  et énonce plusieurs critères ou bornes pour que le croyant en Jésus ne tombe pas sous l’emprise de ses loups, serviteurs de l’adversaire, le dragon ancien.

  • Quand ce que dira le prophète n’aura pas lieu et n’arrivera pas, ce sera une parole que l’Eternel n’aura pas dite. C’est par arrogance que le prophète l’aura dite. N’aie pas peur de lui. Deutéronome 28 : 22
  • Mais si un prophète prophétise la paix, c’est par l’accomplissement de ce qu’il prophétise qu’il sera reconnu comme véritablement envoyé par l’Eternel. Jérémie 28 : 9
  • Bien-aimés, ne croyez pas tout esprit, mais éprouvez les esprits pour voir s’ils sont de Dieu, car beaucoup de faux prophètes sont sortis dans le monde ». 1 Jean 4 : 1
  • Quant aux prophètes, que deux ou trois parlent, et que les autres évaluent leur message. 1 Corinthiens 14 : 29

Plusieurs déclarations prophétiques ont été faites ces temps derniers entre autre que le coronavirus allait disparaitre le 27 Mars derniers….. Que la Covid-19 (maladie) allait partir avec la pluie…. certains « pasteurs » ont demandé de l’argent pour aller combattre le virus en enfer….un autre  révèle que seuls ceux dont le temps est venu mourront…. Un autre  affirme que le virus ne disparaitra jamais… un autre préconise des actes  pour se protéger contre le virus qui frise l’ésotérisme…..etc, Mais malgré ces déclarations contradictoires présentées comme venant du même Dieu, les fidèles qui « aiment entendre des fables «  affluent toujours dans ces temples de perdition et s’énervent lorsqu’on ose critiquer leur « voyant » de prophète. Ces gens oublient que L’Eternel Dieu est toujours précis dans tout ce qu’il dit et veille sur Sa Parole pour l’accomplir. Il ne fait jamais rien dans la démesure  ni dans la confusion selon que les Ecritures affirment dans jacques 1 :17 « en qui il n’y a ni changement ni l’ombre d’une variation » et dans Esaïe 45 : 19 «  Je n’ai pas parlé en secret, ni dans quelque lieu ténébreux de la terre; je n’ai pas dit à la postérité de Jacob: Cherchez-moi en vain. Je suis l’Éternel qui prononce ce qui est juste, et qui déclare ce qui est droit ».

Bien évidement comme L’Esprit Saint n’avait rien communiqué à  ces « nuées sans eau », leurs prophéties ne s’étaient  pas accomplies alors ils rusent et manipulent les masses crédules avides de sensationnel en parlant d’un accomplissement dans le « monde spirituel ». Que ses personnes, fils du père du mensonge prête l’oreille et écoute   « C’est pourquoi voici, dit l’Eternel, j’en veux aux prophètes qui se dérobent mes paroles l’un à l’autre.  Voici, dit l’Eternel, j’en veux aux prophètes Qui prennent leur propre parole et la donnent pour ma parole.  Voici, dit l’Eternel, j’en veux à ceux qui prophétisent des songes faux, Qui les racontent, et qui égarent mon peuple Par leurs mensonges et par leur témérité; Je ne les ai point envoyés, je ne leur ai point donné d’ordre, Et ils ne sont d’aucune utilité à ce peuple, dit l’Eternel » Ezéchiel 34 : 31-32

L’apostasie.

Mon frère, ma sœur, nous avons tous été témoins ces derniers temps de propos mensongers de la part de faux apôtres ou de prédications non bibliques sans que personne dans  l’auditoire ne se lève et contredise, Bible à l’appui comme des Béréens, le prédicateur. Sagement assis  ou scotché devant leur smartphone les gens attendent la prière de fin pour « tomber dans l’esprit », avoir un miracle, une bénédiction ou une parole prophétique pour sa vie comme si ce responsable avait un accès secret auprès au Messie  Yeshoua ! C’est à juste titre que le Seigneur déclare « Mon peuple périt faute de connaissance Osée 4 : 6). Les chrétiens qui fréquentent ces dénominations montrent que leur foi n’est pas basée sur Yeshoua, Le SEUL Intermédiaire entre l’Eternel Dieu et l’humanité, mais sur le pasteur, sur le prophète ou sur l’apôtre. Ils renoncent donc à une foi ancrée en Yeshoua  pour « se trouver une foule de docteurs… ». Ils veulent les bénédictions du Seigneur, mais ont abandonné le Seigneur des bénédictions, démontrant par leurs attitudes qu’ils « marchent en ennemis de la croix de Christ » et «  Leur fin sera la perdition; ils ont pour dieu leur ventre, ils mettent leur gloire dans ce qui fait leur honte, ils ne pensent qu’aux choses de la terre ». En outre, ce comportement de « délinquant » de ces faux prophètes et pasteurs a certainement refroidi la foi de certaines brebis qui  déçues risquent  de se disperser et d’être  exposées à devenir la proie de toutes les bêtes des champs », donc des « loups » plus féroces  et leur condition sera pire que la première

Une lumière dans les ténèbres

Cependant, quoique cette pandémie a permis de dévoiler de faux serviteurs, elle aussi révélé un reste fidèle que l’Eternel Dieu s’est réservé et qui ont su donner la nourriture aux brebis aux temps convenables, les exhortant à persévérer en fixant leur regard sur Yeshoua, le Chef de la Foi et Celui qui l’amène à la perfection. D’ailleurs, IL s’est particulièrement manifesté durant cette pandémie en guérissant des brebis atteintes de la covid-19. Certaines ont expérimenté un renouveau dans leur relation avec le Seigneur Yeshoua, d’autres ont été confirmées dans leur don et ministère en faisant valoir leur talent. D’autres encore ont pu faire pour la première fois un jeûne……. Je crois et je suis certains que l’Eglise sortira « ébranlée » mais sanctifiée de cette pandémie et sa face ne sera plus jamais la même ! Le Seigneur la prépare pour la course qui vient ( la crise économique, le tracking généralisé, l’antimessie, la persécution….etc…)  selon ce que dit le prophète Jérémie «Si tu cours avec des piétons et qu’ils te fatiguent, comment pourras-tu lutter avec des chevaux? Et si tu ne te sens en sécurité que dans une région paisible, que feras-tu sur les rives luxuriantes du Jourdain »?

Dans sa grâce, le Seigneur, le Grand berger des brebis pansera les plaies et les blessures des brebis qui viennent d’échapper aux loups ravisseurs. Il les conduira vers une nouvelle bergerie où elles seront consolées et en sécurité pour toujours selon qu’il est écrit «  Car ainsi a dit le Seigneur, l’Éternel: Voici, je redemanderai mes brebis, et j’en ferai la revue. Comme un pasteur inspecte son troupeau, lorsqu’il est au milieu de ses brebis éparses, ainsi je ferai la revue de mes brebis: je les recueillerai de tous les lieux où elles ont été dispersées, au jour des nuages et de l’obscurité.  Je les retirerai d’entre les peuples, je les rassemblerai des divers pays, je les ramènerai dans leur pays, et les ferai paître sur les montagnes d’Israël, dans les ravins et dans tous les lieux habités du pays.  Je les ferai paître dans de bons pâturages, et leur parc sera dans les hautes montagnes d’Israël; elles y reposeront dans un bon parc, et paîtront dans de gras pâturages sur les montagnes d’Israël.  Car moi-même je paîtrai mes brebis et les ferai reposer, dit le Seigneur, l’Éternel. Je chercherai celle qui était perdue, je ramènerai l’égarée, je panserai la blessée et fortifierai la malade; mais je détruirai les grasses et les vigoureuses; car je les paîtrai avec justice ».

Maranatha ! Vient Seigneur Yeshoua !

LAYBT

Laisser un commentaire