L’ANTI-MESSIE, UN HOMME SANS THORA!

Laurent, 6 Juin 2022

2 Thessaloniciens 2 : 8 Et alors paraîtra l’impie (anomos), que le Seigneur détruira par le souffle de sa bouche, et qu’il anéantira par l’éclat de son avènement.

La Parole de Dieu (Elohim) donne de nombreuses caractéristiques de l’anti-Messie (anti-Christ ou le Méchant) dont l’une des principales est qu’il est « l’anomos » traduit dans la plupart des versions par « impie » terme qui ne rend pas bien compte de ce caractère fondamental qui le distingue nettement du Seigneur Jésus (Yeshoua) le Christ (Messie). Ce mot « Anomos » signifie selon le dictionnaire Strong : Destitué de la loi (Mosaïque) ; Les Gentils, les païens ; Qui a quitté la loi, violeur de la loi, sans loi, méchant, impie. Donc l’anti-Messie est un homme qui s’élève du milieu religieux et qui va s’opposer, piétiner, violer et finalement décréter l’abolition de l’enseignement « Thora » de Moïse et par ricochet celui du Messie Yeshoua . Le mot « Thora » qui donne parfois des urticaires à certains chrétiens veut simplement dire enseignement (loi, commandements, règles, préceptes, cultes…etc ) ou chemin ou voie, donc il est tout à fait biblique de nommer les enseignements du Seigneur Yeshoua « Thora de Yeshoua ». Paul, l’apôtre en utilisant le mot « Anomos », le contraire de « Nomos », parlait de la Thora ou des enseignements de Moïse qui étaient la référence « la Norme » à l’époque puisque les enseignements du Messie ainsi que les écrits de la « nouvelle Alliance » n’étaient pas encore compilés. Néanmoins, je pense qu’il faisait aussi référence à la Thora du Messie qui vient compléter celle de Moïse selon qu’il était écrit dans Deutéronome 18 :15-16 « L’Eternel, ton Dieu, fera surgir pour toi et du milieu de toi, parmi tes frères, un prophète comme moi : c’est lui que vous devrez écouter. 16 Il répondra ainsi à la demande que tu as faite à l’Eternel, ton Dieu, à Horeb, le jour de l’assemblée. Tu disais : ‘Je ne veux plus entendre la voix de l’Eternel, mon Dieu, ni voir ce grand feu, afin de ne pas mourir.’ L’Eternel m’a dit : ‘Ce qu’ils ont dit est bien. 18 Je ferai surgir pour eux, du milieu de leurs frères, un prophète comme toi. Je mettrai mes paroles dans sa bouche et il leur dira tout ce que je lui ordonnerai ». La phrase « comme Moïse » nous indique que « Le Prophète » en question n’est autre que le Messie : Moïse a « conduit » le peuple hébreu hors du pays de Mistraïm (étroit) que les grecs ont appelé Egypte, de même le Messie fait sortir du monde quiconque croit en Lui. Moïse a reçu et transmis la Thora au peuple hébreu de même le Seigneur Yeshoua a reçu du Père la Bonne nouvelle du royaume et l’a transmis à l’humanité. Cette bonne nouvelle ou évangile pour le salut de quiconque croit confirme, explicite et complète les enseignements de Moïse et les deux sont UN. Pour ceux qui ne le savent pas le « Nouveau Testament » tire sa légitimité de « l’Ancien Testament » et enlever ou abolir un verset des Ecritures, des Prophètes et des Psaumes revient à délégitimer le Seigneur Yeshoua et son œuvre rédemptrice à la croix puisque c’est dans les premiers versets du livre du commencement « Genèse » que sa venue et sa victoire sur l’ennemi de nos âmes sont annoncées :  Et je mettrai inimitié entre toi et la femme, et entre ta semence et la semence de la femme ; il (masculin en hébreux dans l’original… le Saint Esprit ne fait jamais de fautes de grammaire ni d’orthographe !) te brisera la tête, et tu lui briseras le talon. Genèse 3 : 15. C’est pourquoi, le Seigneur Yeshoua, que nous appelons Jésus, lors que sa première venue a pris soins de mettre les disciples en garde et nous aussi contre toute tentative d’effacer, d’enlever, ou d’abolir toute ou partie des Ecritures, les prophètes et les psaumes selon qu’il est écrit dans Matthieu 5 : 17 « Ne pensez pas que je sois venu abolir la Thora ou les prophètes ; je ne suis pas venu abolir, mais accomplir. 18 Car je vous le dis en vérité, jusqu’à ce que le ciel et la terre aient passé, il ne passera pas de la Thora un seul iota ou un seul trait de lettre que tout ne soit accompli ». Seul l’Eternel Dieu ou le Messie est en capacité d’enlever ou d’abolir un « yod ou un seul trait » de sa parole, c’est pourquoi l’anti-Messie va s’élever contre le Seul Vrai Dieu (Elohim = Dieu de justice = le Maître de toutes les forces) et s’évertuer à détruire Sa Parole selon 2 Thessaloniciens 2 : 3 Que personne ne vous trompe d’aucune manière. En effet, il faut que l’apostasie arrive d’abord et qu’apparaisse l’homme de péché, le fils de la perdition, 4 l’adversaire qui s’élève contre tout ce qu’on appelle Dieu ou qu’on adore ; il va jusqu’à s’asseoir comme Dieu dans le temple de Dieu en se proclamant lui-même Dieu. L’apostasie (Action de s’éloigner de, défection, désertion, renoncer) ne peut arriver que par l’altération, la modification puis l’abolition de la Parole d’Elohim (Bible) révélée qui est la base de la foi dans le Messie Yeshoua puisque « La foi vient donc de ce qu’on entend ; et ce qu’on entend, vient de la parole de Dieu » Romains 10 :17. L’anti-Messie, non seulement, va s’opposer à l’Eternel Dieu mais il va se proclamer comme étant  « Le Dieu », le vrai pour pouvoir modifier, abolir la Parole d’Elohim et décréter une nouvelle « Thora » , c’est-à-dire un nouvel enseignement.

Être « Anomos », c’est être sans loi d’Elohim, sans enseignement « Thora de Moïse et de Yeshoua»  comme les gentils , les païens (ils avaient pourtant leurs lois, us et leurs coutumes !) avant leur conversion au Messie comme l’exprime Paul l’apôtre dans Ephésiens 2 : 11-12 «  C’est pourquoi, vous autrefois païens dans la chair, appelés incirconcis par ceux qu’on appelle circoncis et qui le sont en la chair par la main de l’homme, souvenez-vous  que vous étiez en ce temps-là sans Messie, privés du droit de cité en Israël, étrangers aux alliances de la promesse, sans espérance et sans Dieu dans le monde ».

Le mot grec « Nomos » signifie : Toute chose établie, toute chose acceptée par l’usage, une coutume, une loi, un commandement ; De toute loi ; Loi ou règle produisant un état approuvé de Dieu ; Dont l’observation est approuvée de Dieu ; Un précepte ou une injonction ; Règle d’action prescrite par la raison ; De la loi Mosaïque, et ce qui s’y réfère, le contexte, la loi et son contenu ; La religion Chrétienne : la loi demandant la foi, l’instruction morale donnée par Le Christ, les préceptes concernant l’amour ; Le nom de la portion la plus importante (le Pentateuque = Thora), nom donné à toute la collection des livres sacrés de l’Ancien Testament. Et le mot « Nomos » vient « Nemo » qui veut dire = partager= nourriture. La Parole de L’Eternel Dieu est révélée pour être partagée à toute l’humanité et à servir de nourriture à l’âme et à l’esprit de tout être humain qu’il est écrit que dans Deutéronome 8 : 3 et dans Matthieu 4 : 4  « l’homme ne vit pas de pain seulement, mais de tout ce qui sort de la bouche de l’Eternel ».

L’anti-Messie va remettre en question tout ce qui est établi dans les Ecritures, il va abolir des lois et des commandements de l’Eternel Dieu établis parmi les nous depuis des siècles. L’anti-Messie, un être amoral et immoral, va mettre fin à la Thora et aux enseignements de la nouvelle alliance dont la finalité est l’Amour pour l’Eternel Dieu et pour notre prochain. Avec lui le bien sera appelé mal et le mal bien……Il va désobéir ouvertement à la Parole en prétendant avoir le pouvoir de la faire évoluer ou donner de nouvelles lois à l’humanité restée après le départ des croyants de ce monde.  Il va s’élever lui-même avec la puissance du prince de ce monde et parlera de son propre chef ! Alors que le Seigneur Yeshoua, le Messie d’Israël et des nations, le Seul intermédiaire entre l’humanité et Elohim, venu de la part du Père, est resté dans une obéissance parfaite jusqu’à la fin de sa première mission. Il n’a jamais violé un seul trait de la Thora ou un seul enseignement des écritures, des prophètes et des psaumes malgré les accusations des chefs religieux corrompus. Il reviendra bientôt dans la même obéissance (Marc 13 : 32 Pour ce qui est de ce jour et de l’heure, personne ne les connaît, ni les anges qui sont dans le ciel, ni le Fils ; mais seulement le Père) pour établir son royaume de Paix où la Justice habitera. C’est pourquoi Jésus-Christ en entrant au monde a dit : tu n’as point voulu de sacrifice, ni d’offrande, mais tu m’as approprié un corps. 6 Tu n’as point pris plaisir aux holocaustes, ni à l’oblation pour le péché. 7 Alors j’ai dit : me voici, je viens, il est écrit de moi au commencement du Livre : que je fasse, ô Dieu ta volonté. Hébreux 10 : 5.  Et « il s’est humilié lui-même en faisant preuve d’obéissance jusqu’à la mort, même la mort sur la croix.  C’est aussi pourquoi Dieu l’a élevé à la plus haute place et lui a donné le nom qui est au-dessus de tout nom afin qu’au nom de Jésus chacun plie le genou dans le ciel, sur la terre et sous la terre et que toute langue reconnaisse que Jésus-Christ est le Seigneur, à la gloire de Dieu le Père. Philippiens 2 : 9-11. Le Seigneur Yeshoua a donné la vraie interprétation des Ecritures en s’opposant vigoureusement aux traditions et ajouts humains à la Parole révélée de l’Elohim d’Abraham, d’Isaac et de Jacob. Après son départ dans la gloire, il nous a laissé l’Esprit- Saint, l’Esprit de vérité, qui à travers l’Eglise, combat l’esprit de l’anti-Messie qui étend progressivement son emprise sur l’humanité. Mais bientôt, le Seigneur Yeshoua , à sa seconde venue s’opposera  à l’anti-Messie et ses soutiens. Il l’anéantira par « l’Esprit de sa bouche » et le réduira à l’impuissance pour l’éternité.

Amen et Amen !

1 Thessaloniciens 5 : 19 N’éteignez pas l’Esprit, 20 ne méprisez pas les prophéties, 21 mais examinez tout et retenez ce qui est bon.

Vient Seigneur Yeshoua « Jésus » !

Laisser un commentaire